Steph-Photo: Blog https://www.steph-photo.fr/blog en-us (C)Stéphane Thiébaut, Marseille, France (Steph-Photo) Mon, 16 Mar 2020 07:33:00 GMT Mon, 16 Mar 2020 07:33:00 GMT https://www.steph-photo.fr/img/s/v-12/u356350719-o176618710-50.jpg Steph-Photo: Blog https://www.steph-photo.fr/blog 120 80 Promenade marseillaise https://www.steph-photo.fr/blog/2019/1/promenade-marseillaise Depuis quelques mois, le manque de temps et d'énergie, quelques soucis en lien avec mes aînés, m'ont éloignés de mon exercice favori : Faire des photos urbaines en me promenant en ville à la recherche d'angles nouveaux, de personnes nouvelles, de lumières improbables !

Lien vers la Galerie

Pierre PugetPierre PugetStatue et Parc Pierre Puget à Marseille

Mais jeudi s'en était trop ! Il me fallait repartir en excursion urbaine. Le temps était beau, froid et sec. Un léger mistral rendait la chose un peu aventureuse mais tellement plaisante ! Au départ du Boulevard Notre-Dame dans le sixième arrondissement de Marseille, je suis allé au Parc PUGET sur le chemin qui conduit vers la Bonne-Mère. De là, je suis allé voir le chantier de la Corderie où on veut nous faire croire que les vestiges phocéens seront préservés alors que d'immenses constructions poussent sous nos yeux ... Le terrain est désormais aux graphistes plus ou moins accomplis !

L'occasion d'y découvrir aussi une belle scène de Prière de rue dans un décor surréaliste ...

Quartier de la Corderie à MarseilleQuartier de la Corderie à MarseilleLe quartier de la Corderie est le royaume des tags ... Juste à côté d'un chantier polémique qui a recouvert de précieux vestiges.

Un détour par l'Abbaye de Saint-Victor, où la fin d'un enterrement me permet de bénéficier de l'éclairage maximal, et je repars vers l'Ombrière du Vieux Port et finalement le Fort Saint-Jean en évitant soigneusement le Ferry-Boat ... Le soleil commençait à descendre ... Après le contournement du Fort et l'arrivée au MUCEM, où le Cirque Medrano avait planté sa Tente, une belle lumière rouge et rose m'assure quelques clichés intéressants.

Du Fort Saint-Jean au MUCEMDu Fort Saint-Jean au MUCEMAvec la lumière rose du couchant, promenade autour du Fort Saint-Jean vers le MUCEM, la Villa Méditerranée, Le Cirque Medrano, et la Cathédrale de la Major qui trône au loin.

Un tour rapide de la Cathédrale de la Major me conduit ensuite au Panier. Que de travaux y restent à faire ! C'est le paradis des tags et d'un urbanisme vétuste. Je suis redescendu vers la Vieux Port en photographiant les lumières de Noël à Marseille. Un retour vers la maison en ayant vu encore le Palais de Justice et son éclairage ...

Lumières du soir à MarseilleLumières du soir à MarseilleEclairages urbains et festifs à Marseille

Et voici une nouvelle galerie marseillaise !

]]>
(Steph-Photo) clichés couchant france galerie guide image insolite lumière marseille monuments photo photographe port provence région sud soleil tourisme ville visite voyage https://www.steph-photo.fr/blog/2019/1/promenade-marseillaise Sat, 05 Jan 2019 12:03:59 GMT
Voyage en Andalousie: Malaga https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-malaga C'est avec regret que nous avons quitté Ronda. Cette cité mérite vraiment sa réputation. Mais le temps file et le retour commence à se faire pressant ... La route de la chaîne montagneuse qui permet de rejoindre Ronda et Malaga est sinueuse à souhait. Elle nous conduit dans un premier temps à la célèbre station estivale de Marbella. Nous y faisons une courte halte afin de déjeuner sur la promenade qui surplombe la plage. Tout y est touristique et fortuné. Nous avons du mal à participer à ce charme azuréen un peu surfait. Nous restons peu ... Juste le temps de passer devant de magnifique statues de sable, et nous reprenons la route vers Malaga. La boucle sera ainsi bouclée. Reste à visiter cette grande ville du Sud de l'Espagne !

L'arrivée ne se fait pas de façon aisée. Malaga est en travaux: Un métro est en construction et de nombreuses routes et rues sont interdites à la circulation. Le GPS que nous utilisons en perd son latin. Comble de bonheur la rue indiquée pour stationner n'est pas la bonne mais une homonyme ! C'est donc avec un certain énervement que nous arrivons chez notre hôte qui nous attend patiemment. Plus d'une heure passée à tourner en rond dans une Opel Corsa souffreteuse constitue l'épreuve ultime après 600 kilomètres de route à travers l'Andalousie ...  Décidément, et nous pouvons vraiment en avertir les visiteurs, l'Andalousie ne se prêt pas bien aux automobiles. Ils faut toujours essayer de s'en passer afin de ne pas entrer dans d'inextricables complications ...

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO SUR MALAGA

Le Shiny Malaga Apartments est idéalement situé à proximité immédiate du Centre Ville. L'accueil est parfait avec documentations et plans. L'appartement est équipé et décoré avec goût. C'est vraiment une excellente adresse que nous recommandons. Bien que la rue soit passante, nous n'avons pas été dérangés par la circulation. Un stationnement gratuit est inclus dans la location. Le garage est à deux pas. C'est très précieux si on considère la difficulté à se garer dans Malaga

Affaires rangées dans les placards, nous partons enfin en exploration de notre dernière ville de ce séjour en Andalousie. Malaga est une grande cité. La circulation, la mixité sociale, les volumes des immeubles, tout y est plus grand que dans les autres villes andalouses. Par bien des aspects, Malaga fait songer à Marseille: sa vaste promenade sur ce port ouvert vers le large, son oppidum dominant la ville, son immense cathédrale majestueuse, sa vie cosmopolite, ses nombreux restaurants ... Nos premiers pas vont vers le Port, magnifiquement aménagé, truffé de boutiques, et qui conduit le marcheur jusqu'au phare qui marque la séparation avec les plages immenses qui s'étendent sur près de la moitié de la ville. Je suis très surpris par d'immenses bancs de mulets qui attendent au bord la pitance qu'on leur lance du quai. Ils se jettent avec un appétit féroce sur cette nourriture facile. Sans doute que le niveau de pollution n'est pas le même que sur notre Vieux Port ...
Au sortir de cette vaste promenade, nous prenons place dans une pizzeria en face de la cathédrale afin de dîner et conclure cette journée ...

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO SUR MALAGA

Et voici déjà le dernier jour de notre voyage ! Demain il faudra rendre la voiture, prendre l'avion et retrouver Marseille. En attendant le programme de visite est bien chargé. Pour profiter du soleil omniprésent nous décidons de commencer notre visite par le Gibralfaro qui domine la ville. Il s'agit là d'un vaste ensemble mauresque admirablement bien conservé et qui se visite en deux temps: la partie basse, l'Alcazaba, avec ses cours et ses palais dont certaines perspectives rappellent même la Alhambra, et la partie haute, plus militaire, surmonté d'un phare, et admirablement plantée d'essences multiples et de fleurs subtiles ! Pour le photographe, c'est un festival de portes et de murs anciens accolés à des bosquets abondants dont les senteurs viennent éveiller tous les sens. Certes, il faut de bons mollets pour gravir tout cela ... Mais la vue sur Malaga est purement merveilleuse. La découverte des arènes, prisonnières d'immeubles immenses, la vue sur la mer et sur la Mairie, l'immense port dont l'étendue invite aux voyages, font de cet ascension un pur ravissement. 

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO SUR MALAGA


Quand nous sommes redescendus, nous nous sommes dirigés vers la cathédrale. Surnommée « La Manquita » (l’estropiée) car elle n'a qu'une tour terminée et que la seconde apparaît en chantier, cette immense bâtisse révèle des voûtes vertigineuses et des orgues de toute beauté. On peut y voir de nombreuses statues ultra réalistes et des toiles impressionnantes. La scène de la décapitation de Saint-Paul  par Simonet (1887) est d'un réalisme qui fait froid dans le dos. Rappelons en passant que Paul eut la "chance" d'être décapité, et non crucifié, puisqu'il bénéficiait de la citoyenneté romaine ... 


Notre dernière visite, intégrée dans le prix d'entrée à la cathédrale, fut pour les bâtiments de l'archevêché de Malaga où une très impressionnante collection de statues réalistes était exposée. Que l'on apprécie ou pas ce genre de représentation, il est indéniable que le travail produit est immense: La taille humaine, le détail des expressions, les blessures parfois sanglantes des corps, font un ensemble saisissant où on se surprendrait presque à demander des nouvelles de la famille à Marie et à son Fils ... 

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO SUR MALAGA


Pour conclure cette journée un bon dîner nous attendait dans un restaurant dont j'ai omis de noter le nom. Je me souviens juste que le magret y fut très bon mais que, comme partout en Andalousie, mais particulièrement à Malaga, nous sommes dérangés en permanence pendant le repas par toutes sortes de vendeurs de babioles qui interrompent sans arrêt la conversation. Bien que l'on puisse comprendre et s'interroger sur cette situation, il faut entendre que leur accumulation est parfois exagérée.

Mais il est temps de repartir. Après une bonne nuit, nous refermons nos valises. La voiture est sortie du Parking sans qu'on ait besoin de payer. Nous la chargeons des souvenirs pour la famille et les amis que nous avons cherchés juste avant de plier bagages. Arrivé à l'aéroport assez proche du centre, nous remettons le véhicule à AVIS. Pas de bosse ni de rayure ... Ouf! Puis RYANAIR nous envole vers Marseille en laissant derrière nous un dernier survol de la splendide Sierra Nevada qui domine Grenade. Nous reviendrons en Andalousie. Il nous reste tant à voir à Séville, Xérès, Cadix ou autour des villages blancs. Nous irons pour les prochaines vacances de la Toussaint. Quel beau moment se fut !

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO SUR MALAGA

]]>
(Steph-Photo) alcazaba andalousie arènes cathédrale conseils espagne gibralfaro guide la manquita malaga marbella maure phare plages port shiny malaga apartments tourisme urbain ville https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-malaga Tue, 30 Jan 2018 16:47:00 GMT
Voyage en Andalousie: Ronda https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-ronda  

La ville de Ronda est la seconde destination touristique d'Espagne ! C'est dire son importance et son attractivité ! Il faut reconnaître que le site est purement incroyable ! Ce pont à 100 mètres au dessus du vide est totalement vertigineux. Les maisons qui bordent cette incroyable falaise semblent si menues face à ce travail phénoménal de l'érosion ! C'est clairement à voir. Mais tout Ronda ne se résume pas à son pont. Les arènes sont magnifiques (les plus anciennes d'Espagne), les ruelles séduisantes, les bains arabes magnifiquement conservés ! Il y a vraiment de quoi faire. Nous aurions d'ailleurs pu ne pas nous arrêter à Osuna et passer un jour de plus à Ronda ...

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DE RONDA

Nous sommes donc arrivés à Osuna au terme d'une route sinueuse et agréable. Nous avons un peu quitté le spectacle monotone des oliviers à perte de vue. Le relief se creusant, les cultures étaient plus variées et les fermes d'élevage plus nombreuses. D'ailleurs il n'est pas rare de voir des troupeaux entiers traverser la grande route nationale. Il vaut mieux être prudent. Comme notre Opel Corsa était un peu un veau, ça lui a fait plaisir ...
A Osuna nous nous sommes garés à l'extérieur de l'enceinte de la cité. Là aussi, une fois la voiture posée, il vaut mieux l'oublier pour ne plus penser qu'à la visite pédestre ... Comme il était trop tôt pour déposer nos affaires à l'hôtel, nous avons donc choisi de commencer la visite en laissant nos bagages dans le coffre.

La visite de Ronda a commencé par la partie Sud de la ville puisque notre voiture jouxtait le "Boabdil Guesthouse" qui allait nous accueillir pour la nuit. Nous avons commencé par prendre de la hauteur avec une petite église consacrée à Saint-Marie et qui permet de monter à son clocher. Puis nous avons pris la route principale en longeant quelques musées, jusqu'à atteindre ce fameux "pont nouveau" qui enjambe cette faille phénoménale qui coupe la ville en deux ! C'est réellement impressionnant et les photos partagées sur la galerie devraient vous en convaincre ! Après être passé d'un côté, puis de l'autre, nous avons fait halte au soleil sur la place qui prolonge le pont afin d'y déguster une solution de tapas à la commande selon un concept sympathique: vous passez votre commande au soleil en terrasse et vous entendez votre nom dès que les tapas sont réalisés. Il s'agit de petits sandwichs fourrés aux différentes spécialités. un pur délice très abordable !

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DE RONDA

Après cette pause méritée, nous sommes allés visiter les arènes. Qu'on soit fan ou pas de corrida, c'est vraiment à faire. A Ronda la tauromachie occupe une place à part. C'est le lieu de la fondation des règles modernes, et encore un site essentiel à sa culture. Les arènes, les plus anciennes d'Espagne, sont superbement mises en valeur, accolées à un Musée sous les gradins, et avec un accès complet à toutes les coulisses. Vous y voyez le trajet des taureaux et les techniques utilisées pour le conduire vers l'arène; vous voyez aussi l'espace des chevaux, la chapelle du toréador, les différents gradins aux prix variés, et des photos des illustres anciens fans de ce lieu tels que Ernest Hemingway et Orson Welles, qui d'ailleurs fit disperser ses cendres dans un élevage de taureaux de la région. Une visite intéressante même si parfois on peut s'interroger sur le sens de tout ça ...

En quittant ce lieu hautement intime avec la culture andalouse, nous sommes retournés vers le pont spectaculaire de Ronda afin de mieux le voir sous tous ses angles. Nous n'avons pas osé aller jusqu'au promontoire vertigineux qui permet de se positionner au dessus du vide ... Question de vertige sans doute ... De trouille un peu ! Puis nous avons contourné ce gigantesque monument pour descendre jusqu'au lit de la rivière et visiter les bains arabes superbes qui s'y trouvent nichés. Une vraie merveille d'architecture ces bains ! Et presque le sentiment d'y être. On peut y voir la géniale organisation des salles et les techniques utilisées depuis le bain chaud jusqu'au bain froid ... En plus le hasard a fait que nous avons visité le jour de la gratuité ... Alors pas de raison de s'en priver !

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DE RONDA

La remontée a été un rien laborieuse. Escaliers et rues en pente jusqu'à rejoindre le village perché. Là, nous nous sommes dirigés vers la Paroisse Sainte-Marie-Majeure pour la visite de cet imposant édifice religieux qui trône sur la ville ! Après quelques collections de peinture, nous avons vu une belle église dans l'esprit qui règne en Andalousie: Un catholicisme triomphant, des stalles somptueuses, une vue imprenable des toits de Ronda depuis le clocher et des oeuvres d'art plus doloristes les unes que les autres ... Bref, un classique du genre !

Paroisse Sainte Marie-Majeure à RondaParoisse Sainte Marie-Majeure à RondaImage faite lors de la visite de la Paroisse Sainte-Marie-Majeure à Ronda, Andalousie, Espagne

Mais il était de revenir vers la voiture pour s'enregistrer dans l'hôtel où nous avions réservé. Très bon accueil et chambre agréable avec un petit patio. La décoration était vraiment sympa et dans le style mauresque. Possibilité pour les clients de servir dans un grand réfrigérateur collectif. Très grande gentillesse du personnel et prix très doux ! Je recommande sans hésiter l'hôtel Boabdil Guesthouse à Ronda!

Et après la soirée si désagréable d'Osuna, nous avions vraiment envie d'autre chose. Nous sommes donc partis vers le Pont afin de trouver un restaurant un peu au dessus. Résultat: On a vraiment changé de gamme ... Le Restaurant Albacara est celui de l'hôtel Montelirio. Sans réservation nous avons été reçus magnifiquement sur une terrasse chauffée juste en face du Pont et au bord du gouffre. Passé le temps du vertige, c'est un emplacement exceptionnel. La cuisine était vraiment à la hauteur ! Un vrai plaisir ! Nous sommes rentrés repus et heureux de cette belle journée.

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DE RONDA

Dès le lendemain matin, nous reprenions nos bagages pour la dernière destination du voyage: Malaga, sa citadelle et sa cathédrale !


 

 

 

]]>
(Steph-Photo) andalousie arabes arènes bains boabdil guesthouse eglise ernest hemingway galerie guide hôtel orson welles pont nouveau ronda thermes tourisme vidéo viste https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-ronda Sun, 28 Jan 2018 14:02:57 GMT
Voyage en Andalousie: Osuna https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-osuna Sans doute l'étape la moins convaincante de notre périple. On aurait pu s'en passer ...

Image d'OsunaImage d'OsunaPhoto réalisée lors de la visite de la Ville d'Osuna en Espagne (Andalousie).


LIEN VERS LA GALERIE COMPLETE SUR OSUNA



Après Cordoue, si belle et authentique, nous avions sans doute besoin de nous reposer les yeux ... La chose a pu s'y faire de manière assez radicale.
La petite ville d'Osuna avait été choisi dans notre périple comme une étape vers Ronda. L'idée était clairement d'y découvrir un patrimoine moins connu mais lié au fait qu'Osuna a été une ville riche dont les congrégations ont raffolé au point d'y installer un peu partout des bâtiments religieux décorés avec abondance. Des épisodes de "Game of Thrones" ont été tournés dans les arènes (fermées) de la ville.

Image d'OsunaImage d'OsunaPhoto réalisée lors de la visite de la Ville d'Osuna en Espagne (Andalousie).

Nous sommes arrivés à Osuna au tout début de l'après-midi. Le voyage qui y conduit permet de voir le paysage un peu changer. Bien sûr les olivier sont toujours aussi nombreux mais les espaces se vallonnent un peu plus et il y a davantage d'élevages autour de nous. Notre hôtel était mal situé. Aux antipodes de la ville, il offre, heureusement, un espace de stationnement gratuit. A notre arrivée, notre hôte nous informe que le restaurant est fermé et qu'il n'y a pas de petits déjeuners ... Heureusement la chambre est vaste et possède un balcon qui donne sur une piscine inutilisable à la Toussaint. Nous croiserons plus tard un couple d'allemand qui a réservé une semaine dans cet hôtel ... Ils étaient furieux !!

Image d'OsunaImage d'OsunaPhoto réalisée lors de la visite de la Ville d'Osuna en Espagne (Andalousie).


LIEN VERS LA GALERIE COMPLETE SUR OSUNA

 

Nous sommes donc partis à pied de l'hôtel. Après une longue route sans intérêt nous sommes arrivés sur la place déserte de la ville. Là, l'unique restaurant ouvert nous a gentiment accueilli pour quelques tapas. Nous sommes alors montés au sommet de la ville où trône une gigantesque collégiale (fermée). Après en avoir fait le tour, un autochtone nous a autorisé exceptionnellement à rentrer dans une annexe de l'université. De belles peintures et un cloître magnifique. Nous sommes alors redescendus vers la ville où nous avons pu admirer plusieurs églises et façades. Aucune animation. La ville semblait endormie. Pourtant les écoles étaient ouvertes. Nous sommes allés jusqu'aux arènes (closes) et jusqu'au parc qui le jouxte.

Image d'OsunaImage d'OsunaPhoto réalisée lors de la visite de la Ville d'Osuna en Espagne (Andalousie).

Le tour fini nous sommes rentrés à l'hôtel après avoir fait une halte bière à proximité de l'hôpital. l'occasion de découvrir quelques habitants folkloriques et peu habitués à voir des touristes. Un peu comme au zoo, on en vient à se demander qui regarde qui ...
Nous avons terminé par un repas déplorable et infecte, servi comme à des chiens, par un petit bar dont je vous donne le lien.

Image d'OsunaImage d'OsunaPhoto réalisée lors de la visite de la Ville d'Osuna en Espagne (Andalousie).


LIEN VERS LA GALERIE COMPLETE SUR OSUNA

 

Nous sommes partis d'Osuna sans regret. En route pour Ronda qui va savoir nous réconcilier avec une Andalousie qui, pour une fois, nous a fait mauvaise impression.

 

]]>
(Steph-Photo) adresses andalousie conseils espagne galerie guide osuna photo tourisme visite voyage https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-osuna Sun, 14 Jan 2018 15:34:18 GMT
Voyage en Andalousie: Cordoue https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-cordoue Je crois que Cordoue a été mon étape favorite de ce voyage ! Un pur bonheur à découvrir. Bien sûr Grenade est une ville superbe, mais j'ai trouvé à Cordoue ce petit "plus" de charme et d'authenticité qui m'a vraiment touché ! Après Baena et Alcala, l'arrivée à Cordoue a nécessité de s'adapter ... La ville n'est pas faite pour les voitures ... Mais alors, pas du tout ! Nous avons donc opté pour le premier parking souterrain en périphérie. De là, c'est un taxi qui nous a conduit vers notre appartement dans le coeur historique. Au passage, le bon taxi nous a cassé la valise ... Mais on ne lui en veut pas, on a même réussi à se la faire rembourser à notre retour en France !

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE


Notre logement était vraiment très sympathique. Bien qu'un peu sombre puisque situé dans une rue étroite, il est idéalement situé au coeur de la ville et permet de rayonner très facilement sur tous les quartiers les plus intéressants ! L'accueil a été très sympathique et nous avons pu immédiatement ranger facilement toutes nos petites affaires dans les placards mis à disposition !


Dès lors nous avons commencé la randonnée en ville en allant faire le tour de la fabuleuse Mosquée-Cathédrale qui trône en plein centre et dont le clocher est un repère où que l'on se trouve dans la ville. Après une pizza vite avalée devant une des portes de la grande cour qui précède la Mosquée-Cathédrale, , nous avons décidé de nous perdre dans le fabuleux quartier Juif de Cordoue (La Juderia). Le dédale de rues étroites, les magnifiques maisons bourgeoises qui côtoient les maisons populaires, toutes équipées de Patios merveilleux, tout contribue à un charme et un art de vivre très authentique et toujours actuel ! Nous avons alors débouché sur la place devant l'Acazar de Cordoue où un kiosque nous a permis d'acheter des places pour un spectacle équestre, mixant le dressage et le Flamenco, qui se déroulait le soir-même. Sur un morceau de terrain appartenant à l’Alcazar se trouvent les écuries royales de Cordoue (las caballerizas reales en espagnol) fondée en 1570 par le roi Felipe II grand amateur de chevaux. C’est ici que fut crée et élevée la célèbre race des chevaux andalous. Les écuries se visitent et on peut donc  assister à une représentation équestre qui se tient tous les mercredis, vendredis, samedis et dimanche pour une quinzaine d’euros. Pure merveille pour les yeux, ce spectacle, qui a occupé notre première soirée, a été un vrai moment d'émotion et de charme. Les conditions lumineuses meilleures ont permis quelques photos ... Nous avons terminé cette première soirée par un dîner de Tapas au bord des quais. Réussite de la Municipalité, les quais ne sont empruntés que par des bus électriques, des vélos et quelques rares taxis. Un sentiment de calme, d'air pur et de bien-être s'est alors emparé de nous ...

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE

Le lendemain, l'objectif principal était la visite de l'immense Mosquée-Cathédrale où plus de 800 colonnes s'alignent de toutes parts ! Outre les tickets nécessaires à la visite du monument, nous avons également pris une entrée pour l'impressionnant clocher dominant la ville et qui fut en son temps un minaret pour la Mosquée. Malgré la foule présente dans ce lieu saint, la visite est impressionnante ! Les deux religions se mêlent et s'enlacent en tous lieux. Des lumières percent par endroit découvrant un décor tantôt d'esprit mauresque et musulman, tantôt épris d'un christianisme triomphant ! Le Mirhab est une pure merveille et les salles de prières accolées les unes aux autres par la succession des sultans semble ne jamais se terminer ! Au centre de l'édifice, une immense cathédrale de pierre blanche vient apporter l'empreinte d'une reconquista achevée. Cette cathédrale possèdes orgues stupéfiantes ! Toutefois, il est difficile d'adhérer. D'ailleurs sa construction avait fait polémique: "En 1523, contre l'avis de la population, on construit en plein centre de l'ancienne mosquée une cathédrale. Le conseil municipal a même menacé de mort les architectes et les ouvriers qui appliquaient l'ordre impérial de construire une cathédrale dans ce monument exceptionnel. On a dû faire appel à l'arbitrage de Charles Quint pour continuer les travaux. Il a donné l'ordre de les continuer. Mais lorsqu'il arriva à Cordoue, Charles Quint fut consterné : " Si j'avais su ce qu'il y avait ici, je n'aurais jamais osé toucher à l'ancien édifice. Vous avez détruit quelque chose d'unique au monde, et avez construit ce que l'on voit partout".

Au sortir de cette visite émouvante, nous sommes allés vers les immenses jardins et les salles de l'Alcazar de Cordoue. C'est une splendide forteresse au bord du fleuve et dont les jardins sont agencés avec goût et soin ... Hélas, grande déconvenue ! Le jardin ferme à 16h30 le samedi ! Un gardien plein d'un zèle hallucinant manie le sifflet comme "Pinot, simple flic" ! Une sorte d'artisan de l'autoritarisme primaire ... Un champion du monde du petit pouvoir des petits chefs. Sa façon de faire manque de mettre en colère plusieurs touristes présents dont votre humble serviteur ! Nous repartons en ville en longeant la citadelle dans une atmosphère ensoleillée. Plusieurs statues croisées rendent hommage aux nombreux intellectuels arabes dont les compétences ont traversé l'histoire ! La plus ancienne synagogue de l'Espagne offre un spectacle épuré à quelques pas de la fastueuse Mosquée. Non loin la chapelle de San Bartolomé est une pure merveille. Nous arrêtons de marcher quelques instants pour visiter un Musée de l'inquisition qui vient compléter l'exposition que nous avions vue à Grenade. Là encore, quelques "belles" inventions au service de la torture, de la mutilation, de l'ablation, de la décapitation, et de toutes ces trouvailles ingénieuses de Torquemada et ses petits copains ! A la nuit tombée, nous profitons d'une belle ambiance festive pour nous installer à la terrasse d'un restaurant de la plaza del Potro et nous immerger dans une très authentique ambiance andalouse ! Nous terminons par une ronde nocturne autour de la Cathérale-Mosquée et sur le Pont Romain.

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE

La journée qui suit est consacrée aux Patios et à la découverte de plusieurs monuments religieux moins courus de Cordoue. Sous un ciel bleu magnifique, nous prenons les tickets magiques qui font s'ouvrir les maisons des particuliers dont la patios splendides ont été aménagés avec patience et méticulosité. Cette visite parfumée est vraiment un pur bonheur ! Les patios de Cordoue font partie du Patrimoine immatériel de l'Humanité selon la classification de l'UNESCO. C'est largement mérité ... Et nettement préférable à la Corrida ... !
Nous avons déambulé après ces visites ... En premier, nous sommes passées sur l'autre rive du Guadalquivir pour voir la ville sous un autre angle. Puis, nous sommes revenus dans le Centre Historique, et traversé la superbe Place de la Corredera, avant de visiter plusieurs églises alors que la nuit commençait à tomber. Sur la Plaza de Capucinos nous avons été impressionnés par un calvaire aux lanternons très impressionnants. Autour, un groupe d'enfants et leurs parents préparaient halloween. Le soir nous avons dîné dans un sympathique restaurant proche de notre appartement. Le serveur fort sympathique a fait de réels efforts en français !

Le lendemain matin, nous sommes retournés en taxi vers notre parking. La route nous conduisait désormais vers Osuna, étape à notre visite de Ronda ...

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE

]]>
(Steph-Photo) alcazar cathédrale chevaux cordoue eglises espagne flamenco galerie guide inquisition mosquée musée patio patios photos site tourisme visite https://www.steph-photo.fr/blog/2018/1/voyage-en-andalousie-cordoue Thu, 11 Jan 2018 19:30:27 GMT
Voyage en Andalousie: Alcala-la-Real et Baena https://www.steph-photo.fr/blog/2017/12/voyage-en-andalousie-alcala-la-real-et-baena C'est après Grenade que nous avions mis dans notre carnet de bord, une visite éclair sur le site d'Alcala-la-Real avant de dormir à Baena, ville capitale de l'huile d'olive au centre de l'Andalousie. Et finalement, comme c'est souvent le cas dans cette très belle région, c'est Alcala-la-Real qui a capté notre attention et occupé presque notre journée. La Fortaleza de la Mota est une pure merveille de l'art militaire maure, et une très belle réalisation pédagogique pour les visiteurs.Le chaleureux accueil de nos hôtes à Baena n'a pas compensé le caractère assez désertique de cette petite ville et finalement nous a peu retenu dès le lendemain alors que nous partions pour Cordoue.

La Fortaleza de la Mota est au centre d'un vaste complexe de miradors et de tours de guets qui, à perte de vue, bloquent et contrôlent l'accès à Grenade. La Forteresse d'Alcala-la-Real permet de voir en un seul lieu tout ce qui faisait la vie de ces hauts lieux militaires où la vie quotidienne s'imbriquait dans celle des soldats chargés de la sécurité. Outre un panorama à couper le souffle, cette visite est agrémentée de nombreuses explications en plusieurs langues, de petits films bien placés, de mises en scène réalisées avec soin et offre un avantage non négligeable: peu connue ce site se visite sans être dérangé par les hordes touristiques ! Aucune raison donc de s'en priver !
En vous promenant dans le site majestueux de la Forteresse, vous pourrez découvrir les réserves de nourriture et d'eau en cas de siège, l'atelier du vin, la réserve de boulets, la boutique du pharmacien, la reconstitution des habits des différents usagers du Fort qui fut souvent pris et repris aux différents occupants. 

REJOINDRE LA GALERIE PHOTO

C'est avec le sentiment d'avoir passé un beau moment d'exception, que nous avons parcouru les 30 kilomètres suivants jusqu'à la ville de Baena où nous attendaient patiemment nos très gentils hôtes, nouveaux dans la location d'appartement, très serviables, mais absolument pas bilingues. Passés le temps du langage des signes et quelques mots vaguement articulés, nous découvrons un très joli appartement IKEA agencé avec goût et soin. On pourrait même le prendre en photo pour l'envoyer en Suède comme pavillon témoin ! L'Apartamento Maria  est une bonne adresse pour faire une pause dans une petite ville calme et tranquille. En revanche, il n'y a pas de quoi y passer plusieurs jours sauf à désirer des domaines agricoles spécialisés dans la culture des olives. 


La visite de Baena se fait assez rapidement. La récente rénovation de la Forteresse rend le bâtiment trop neuf et assez peu convainquant. Quelques bâtiments plus anciens autour de l'Eglise valent le détour. Mais la ville ancienne est assez terne et morne. La ville est très secrète et sa visite manque de charme. Bref, je ne recommande pas cette halte. Nous aurions pu nous arrêter à Alcala et se donner plus de temps pour le site bien plus convaincant de la Forteresse de la Mota. Nous profitons de la soirée pour déguster quelques Tapas très honnêtes dans un café-restaurant très sympathique à proximité de l'appartement. Soulignons que c'est le seul ouvert pour nous accueillir, la ville ayant fermé ses volets de bonne heure ... Le Bar Casa Juani nous a en particulier servi d'excellentes crevettes dans l'huile d'olive ... Un pur délice. 
Après une nuit reposante, nous partons en direction de Cordoue. cependant, nous visitons le musée de l'huile d'olive juste avant de partir. Ce musée permet de découvrir quelques anciennes machines agricoles et de se faire une idée sur la tradition toujours très vivante de l'olivier. La visite se fait rapidement. la cathédrale-mosquée nous attend !

REJOINDRE LA GALERIE PHOTO

]]>
(Steph-Photo) alcala-la-real andalousie art baena conseils espagne forteresse forteresse de la mota guide maures militaire musée olive tourisme vestiges ville voyage https://www.steph-photo.fr/blog/2017/12/voyage-en-andalousie-alcala-la-real-et-baena Sat, 30 Dec 2017 19:19:20 GMT
Voyage en Andalousie: Grenade https://www.steph-photo.fr/blog/2017/12/voyage-en-andalousie-grenade La Alhambra de Grenade: Les Palais NasridesLa Alhambra de Grenade: Les Palais NasridesVisite photographique du fabuleux site de la Alhambra à Grenade. Des palais Nasrides à celui de Charles Quint, la Forteresse et les jardins et le Generalife et son univers fleuri !
Sans doute une des plus belles choses que j'ai eu à visiter.

La longue autoroute d'Antequera à Grenade permet de voir apparaître progressivement les éléments du relief de la Sierra Nevada. Il suffit alors de plisser les yeux pour tenter de faire un zoom et distinguer la silhouette impressionnante de l'Alhambra, pure merveille héritée de l'histoire arabe de l'Espagne. Difficile pour moi de ne pas ressentir une émotion forte en songeant aux cours d'histoire que m'avait fait mon professeur d'histoire moderne en Licence et qui fit tant pour moi ensuite. En découvrant ce monument, deviné dans la lueur de la journée tombante, il me semblait entendre sa voix décrivant les Rois catholiques comme des héros modernes. Et pourtant, comment ne pas y voir aussi la chute d'un sultanat magnifique qui, de génération en génération, à forger une âme pour cette ville d'art, de culture et de tradition. Il est vrai que Grenade nous donne rapidement le sentiment d'être le lieu de compétition où les favoris de chaque religion ont joué leur va-tout. Une sorte d'expérimentation de l'extrême où le catholicisme triomphant a montré ses muscles. Mais, juste retour de l'histoire, on ne peut que s'extasier devant la finesse et la beauté de l'art mauresque et des palais Nasrides. Grenade avait peut-être trouvé en son temps un point d'équilibre et de concorde qui n'était pas pour plaire à tous. Grenade devient alors le symbole de la Reconquista, de l'inquisition, et d'un art baroque exubérant où l'or d'Amérique permet de superposer les couches de dorures et d'entrelacements au point d'en donner le malaise.

C'est donc après notre visite d'Antequera, et une centaine de kilomètres à l'Est, que nous atteignons Grenade. Nous y avons réservé un appartement pour quatre nuits, à deux pas de la cathédrale et dans le coeur historique de la ville.  "L'Apartamentos Turísticos Las Nieves"se trouve en plein centre. L'accueil y est chaleureux et il est possible de faire garer sa voiture en sous sol. Au calme, il permet en 8 minutes d'atteindre la cathédrale ou la place Isabelle la Catholique pour rejoindre la Alhambra. L'appartement est vaste et calme. Les chambres sont faites tous les jours.

Basilique Saint-Jean-de-DieuBasilique Saint-Jean-de-DieuSommet du Baroque en Andalousie, cette basilique est d'une richesse incroyable ! Dorures et reliques de partout, surcharge du décor, volutes et statues, le triomphe d'un catholicisme triomphant qui va s'accompagner de l'inquisition. Il est possible de demander à visiter les étages pour mieux voir la richesse du décor !

LIEN VERS LES TROIS GALERIES DE GRENADE

Dès notre arrivée nous avons été voir la cathédrale de nuit. L'impression incroyable de se trouver aux pieds d'une muraille de dentelles tant l'art de la Reconquista a mis les moyens pour imposer sa marque sur Grenade. La "Capilla Real", où reposent les Rois catholiques, est un chef d'oeuvre dans ce style ! Nous avons fait le tour de cette immense bâtiment pour rejoindre les rives du Darro afin d'apercevoir un bout de la Alhambra vue du dessous ... La soirée s'est terminée autour de quelques Tapas très moyens dans un restaurant de la Plaza Nueva. J'en profite pour inviter les touristes à une certaine prudence sur cette belle tradition des Tapas. Il nous est apparu en effet que selon les établissements les portions peuvent considérablement varier. Il est clair qu'une portion entière est souvent un vrai plat. Parfois, certains établissements ne servent pas de tapas aux places assises en terrasse. Ils considèrent en effet que les places les plus confortables relèvent du restaurant et que seul le bar sert des Tapas. Il est donc important de se renseigner. Enfin, il est continuel de voir les vendeurs à la sauvette proposer leurs breloques et contrefaçons. Jusqu'à 15 fois durant un seul repas ! Parfois, c'est très lassant ...

Monastère San JeronimoMonastère San JeronimoLe Monastère San Jeronimo a reçu le soutien des Rois Catholiques pour sa construction. Il est aussi le lieu de Sépulture du Grand Capitaine, le Duc de Sessa, qui libéra Grenade de la domination maure.
Chef d'oeuvre de la renaissance, son cloître est une merveille de paix et d'équilibre. L'Eglise principale, moins chargée que Saint-Jean de Dieu, est cependant très marquée par le dolorisme de l'époque.

La première journée à Grenade était consacrée à la visite de nombreux édifices religieux, une randonnée dans l'Albaizin et le Sacromonte et un coucher de soleil, à ne pas manquer, sur la Alhambra depuis le promontoire du Mirador San Nicolas. Au départ de l'appartement c'est en premier vers Saint Jean de Dieu puis vers le Monastère San Jeronimo que nous nous sommes dirigés. Nous qui voulions du baroque, on a été gâté ! Saint Jean de Dieu est un monument du genre. Le style en est poussé à son extrême. Les dorures, volutes, angelots et reliques, rivalisent de magnificences pour offrir un ensemble surchargé et assez indigeste. C'est bien sûr à voir mais j'avoue assez peu goûter ...
Il en est autrement au Monastère de San Jeronimo. Dernière demeure du "Grand Capitan" qui mena les armées des Rois, il offre deux cloîtres splendides et une église équilibrée dont le retable maniériste vaut vraiment la visite. Le jardin d'orangers au centre du Cloître principal, la beauté des voûtes, les perspectives sur le clocher, valent vraiment la visite de ce lieu qui a évolué du baroque au style Renaissance pendant sa construction. Un endroit à ne pas manquer lors de la vite de Grenade.
Et puis après nous avons un peu déambulé en attendant de grimper vers l'Albayzin. La découverte du jardin botanique entourant la Faculté de Droit a été un vrai petit moment de paix au milieu de la ville. Une pause verte après la richesse des deux visites précédentes !

Le quartier de l'Albayzim à GrenadeLe quartier de l'Albayzim à GrenadeMagnifique quartier pittoresque, les ruelles et les places de l'Albayzim sont empruntes d'une immense poésie !
Une visite faite de flânerie et de découvertes insolites. Plus on monte et plus se dessine sur la colline en face, le site majestueux de l'Alhambra !


Après un passage par la place où trône Isabelle recevant Christophe Colomb dans un nuage de jets d'eau, nous dévorons une sorte de pizza et nous préparons à parcourir le quartier de l'Albayzin. C'est une visite pleine de charme et de douceur. Ce quartier mélange ruelles et placettes aux influences mauresques et catholiques. Un lieu de mélange par excellence où les rues étroites débouchent sur des églises ravissantes et aussi blanches que les maisons. Le bas du quartier est occupé par des boutiques orientales, tandis que les sommets du quartier voient fleurir des crucifix et de fiers églises. Au fur et à mesure de l'ascension, le fabuleux palais de la Alhambra se dessine sur le fond enneigé de la Sierra Nevada. Cette apparition trouve son point d'orgue au fait de plusieurs belvédères aménagés. Le Mirador de San Nicolas est le plus célèbre. Nous décidons d'y aller à la nuit tombante.
Toutefois nous choisissons de pousser un peu plus loin nos investigations dans la ville. C'est le quartier du Sacromonte, qui prolonge celui de l'Albayzin qui nous accueille à présent. Plus populaire et humble que le précédent, il offre toutefois quelques beaux défilés sur le Palais Nasride et le Generalife. En parcourant ses ruelles escarpées, nous parvenons au dessus des grottes qui ont vu fleurir les traditions les plus reculées du Flamenco. Des champs de cactus parcourent les demeures un peu plus espacées et dans un relatif désordre. De nombreux escaliers, comme des veines dans le paysage, strient la colline escarpée en conduisant le visiteur vers des niveaux intermédiaires jusqu'au lit du Daro. Il faut alors s'armer de courage et grimper à nouveau au sommet de la colline pour retrouver le splendide belvédère du Mirador San Nicolas où une terrasse à Tapas et à bière fait face aux imposantes bâtisses qui composent la Alhambra. De table en table, nous parvenons à nous trouver exactement en face du monument. Le soleil ne tarde pas pas allonger les ombres et à rosir les murailles de la Citadelle. Au loin la Sierra Nevada apporte des traits de peinture blanche dans le ciel tandis que les premiers éclairages publics jaunissent les murs des Palais. En quelques minutes la nuit envahit le ciel ne laissant plus que la Alhambra suspendue sur son oppidum et narguant la ville de son imposante tutelle. Une meute de touriste se trouve derrière la bar à tapas. Chacun y va d'un éclairage au flash pour espérer saisir ainsi, de la lumière artificielle d'un téléphone portable, la cité des sultans... 
Bien fatigués de cette journée, nous choisissons un bistrot non loin de l'appartement pour y dîner. L'ensemble est très moyen et d'un goût discutable ... Nous nous couchons tôt car nous devons nous trouver avant 8h devant la carte murale de l'entrée de l'Alhambra où un guide nous attendra.

L'Alhambra depuis l'AlbayzymL'Alhambra depuis l'AlbayzymPhoto réalisée depuis la place Saint Nicolas, Almbayzim, Grenade, Andalousie, Espagne. On y voit le magnifique panorama sur la Alhambra à l'heure où le soleil se couche. Au loin, la Sierra Nevada enneigée. Juste féérique.

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DU PREMIER JOUR

La Alhambra de Grenade: Les Palais NasridesLa Alhambra de Grenade: Les Palais NasridesVisite photographique du fabuleux site de la Alhambra à Grenade. Des palais Nasrides à celui de Charles Quint, la Forteresse et les jardins et le Generalife et son univers fleuri !
Sans doute une des plus belles choses que j'ai eu à visiter.

La seconde journée est en effet exclusivement consacrée à la visite de l'ensemble des Palais qui forme la Alhambra. Un conseil aux visiteurs: Ce vaste ensemble ne peut se visiter que sur réservation. Son importance fait qu'il est pris d'assaut et seulement 6000 visiteurs par jour son possibles. Il faut absolument s'y prendre à l'avance car sinon certains accès vous seront interdits. Et visiter la Alhambra sans voir les Palais Nasrides ou le Genalife, c'est comme visiter le Louvres sans voir les grandes galeries. La Alhambra est le monument le plus visité d'Espagne. Pour réserver vos places il faut suivre ce lien au moins 6 semaines à l'avance. Si ce n'est pas le cas, vous risquez de devoir vous armer de patience à l'entrée (si des places sont encore disponibles) ou vous connecter à minuit sur le site pour tenter votre chance.

Je ne peux pas décrire avec précision chaque pièce de ce magnifique ensemble. C'est inimaginable de splendeur. Même ma galerie photo ne suffit pas à traduire ce sentiment incroyable de Beauté que les palais Nasrides peuvent provoquer. C'est un bain dans la culture arabo-andalouse. Un dépaysement où l'équilibre entre l'eau, la pierre, le génie culturel arabe, la foi religieuse, l'agencement des fleurs et des jardins, et l'émotion historique forment un tout. Rien ne manque. On peut regretter la cadence à laquelle les visites sont menées car les pièces étant assez petites, les guides doivent aller assez vite afin que chacun puisse contempler. 
Après la visite du Palais d'été, le Generalife, il est possible de déambuler dans la Alhambra à son rythme. Nous avons alors décidé de déjeuner dans le Parador qui fait face au Generalife (ancien couvent San Francisco). C'est en ce lieu que les Rois Catholiques connurent leur première sépulture avant de rejoindre la Chapelle Royale adjacente à la Cathédrale de Grenade. Une magnifique terrasse permet de se reposer et d'admirer la vue. Nous y goûtons parmi nos meilleurs Tapas. Certes, il y a le prix du lieu, mais on ne le regrette pas. 
Passée cette pause réconfortante, nous rejoignons le palais de Charles Quint (très décevant après le charme des Palais Nasrides) puis l'Acazaba, forteresse impressionnante qui protégeait les Palais et dont l'architecture militaire est en parfait état. 
Après une nouvelle visite des jardins, nous dévalons la colline jusqu'au Centre-Ville de Grenade où, après les devantures de nombreux marchands de Guitares, noous rejoignons l'appartement. Le dîner se passe dans le froid sur une terrasse pourtant repérée mais finalement attrape touriste ... (Restaurante Los Manueles, à éviter même si les guides vous en disent du bien ...).

La Alhambra de Grenade: Les jardins du PartalLa Alhambra de Grenade: Les jardins du PartalVisite photographique du fabuleux site de la Alhambra à Grenade. Des palais Nasrides à celui de Charles Quint, la Forteresse et les jardins et le Generalife et son univers fleuri !
Sans doute une des plus belles choses que j'ai eu à visiter.

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DU SECOND JOUR

Image de la Cathédrale de GrenadeImage de la Cathédrale de GrenadeLa Cathédrale de Grenade est une immense bâtisse voulue par les Rois catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon. Dans l'esprit de la Reconquista, elle témoigne d'un Christianisme triomphant !

La troisième et dernière journée à Grenade doit nous conduire vers la Cathédrale et la Capilla Real puis ses quartiers avoisinants. Nous avons alors grenouillé un peu au hasard et découvert bien des choses ! 
Nous avons débuté par l'émouvante visite de la Capilla Real, Chapelle royale des Rois catholiques où ils reposent avec le Prince Miguel, qui, s'il avait vécu, aurait permis l'unification de la Péninsule Ibérique. Les photos y sont interdites (c'est d'ailleurs le seul endroit où ça a été le cas). Une atmosphère particulière et des objets de grande beauté des collections personnelles des Rois Catholiques. Une plongée dans la mémoire de l'Espagne. On y trouve le souvenir de la grande victoire d'Isabelle la Catholique obtenant la reddition de Boabdil, dernier Sultan de Grenade et dont sa Mère lui dit après la défaite: « ne pleure pas comme une femme, pour ce que tu n’as su défendre comme un homme ».

La visite de la Cathédrale ne porte pas la même émotion même si l'édifice est impressionnant par ses voûtes vertigineuses et la clarté de la pierre blanche faisant de ce lieu sans doute la cathédrale la plus claire qu'il m'ait été donné de voir. Les buffets d'orgues sont admirables et tout en ce lieu vise à faire triompher le catholicisme et les valeurs des Rois Catholiques. Curieusement, malgré sa splendeur artistique et la prouesse architecturale, la victoire est assez peu émouvante pour le visiteur que je suis. Un peu de trop plein, de manque de sérénité, de supériorité qui, si elle était évidente, n'aurait pas tant besoin d'en mettre plein les yeux ... Bref, après une heure de visite nous ressortons de la cathédrale pour rejoindre les quartiers voisins et poursuivre la visite.
Nous allons en lisière du Daro, juste sous la Alhambra, pour déjeuner en terrasse dans une honnête auberge où quelques musiciens viennent nous jouer du Flamenco (Restaurant la Fontana). Puis nous décidons de faire quelques pas dans l'Albazyn afin de rejoindre El Palacio de los Olvidados où une exposition sur l'Inquisition nous attend ... La chose est très impressionnante. C'est incroyable de voir à quel point les hommes sont capables d'imagination pour faire souffrir leur prochain !  C'est quand même une pure abomination que tous ces outils au service de la conversion forcée des autres ! Il est difficile en découvrant une telle barbarie de ne pas penser que les fous de Dieu de notre temps ont eu d'illustres prédécesseurs ... Certaines images choisies dans la Galerie sont objectivement impressionnantes. 

Exposition sur la Sainte-InquisitionExposition sur la Sainte-InquisitionAu hasard des Palais et des belles demeures de Grenade, je vous propose de venir voir une exposition assez effrayante sur l'Inquisition en Espagne.


En quittant ce palais un rien impressionnant, nous avons navigué à vue dans un quartier moins connu de la ville. Plusieurs découvertes et une multitude de petites églises sont à découvrir. Les scènes de rue et les fresques insolites se laissent découvrir au gré des kilomètres urbains ! Plusieurs images drôles en sont issues. La promenade se termine dans le Souk de la Alcaiceria où nous avons le sentiment de plonger soudainement dans l'Afrique de Nord. Bien sûr tout est fait pour attirer le promeneur mais il n'est pas impossible d'y trouver un tissus, une teinte, une forme recherchée ailleurs et qui ne se trouve que là ...
En rentrant à l'appartement, et avant de faire les valises pour repartir le lendemain vers Baena et Alcala la Real, je croise une superbe fresque de rue représentant Pablo Picasso. Se souvenir qu'il est un fils du pays né à Malaga.

Un portrait de rue de Pablo PicassoUn portrait de rue de Pablo PicassoMagnifique fresque croisée sur un mur sans nom d'une petite rue de Grenade.


Avant de dîner nous utilisons les billets de notre réservation de premier soir au Chien Andalou, dont le nom est inspiré d'un célèbre court métrage de Luis Bunuel. Il s'agit d'une cave toute en longueur avec une scène au bout pour faire partager aux visiteurs la passion du Flamenco. Bien que les conditions ne facilitent pas les photographies, nous y avons vécu un bon moment au parfum d'authenticité. L'établissement tente de vous y faire dîner mais sans trop insister. Nous y prenons un verre en admirant les expressions de la danseuse et le talent du guitariste. Le spectacle dure environ 1h15. Moins loin que les caves du Sacromonte, ce lieu permet vraiment de goûter aux parfums de l'âme andalouse !
En sortant du Chien andalou,  nous dînons très agréablement dans un restaurant un peu en retrait mais dont nous avons apprécié la gentillesse et le sens du service. le restaurant Carmela fera une bonne conclusion pour ces trois jours grenadins. 

Après une bonne nuit, nous rendons la chambre et reprenons la voiture en sous sol. Passée la manoeuvre compliquée pour s'extirper de la petite rue, et du garage avec ascenseur à voiture, c'est à nouveau vers une forteresse arabe que nous partons: le merveilleux site d'Alcala-la Real !

LIEN VERS LA GALERIE PHOTO DU TROISIEME JOUR

Danseuse de FlamencoDanseuse de FlamencoImage extraite du spectacle de Flamenco dans les caves du "Chien Andalou" à Grenade

]]>
(Steph-Photo) albaicin albayzin alhambra andalousie bons plans capila real capilla real cathédrale conseils espagne galerie grenade guide le chien andalou sacromonte saint jean de dieu san jeronimo urbain ville voyage https://www.steph-photo.fr/blog/2017/12/voyage-en-andalousie-grenade Sat, 16 Dec 2017 15:46:59 GMT
Voyage en Andalousie: Antequera https://www.steph-photo.fr/blog/2017/11/voyage-en-andalousie-antequera Antequera est la destination suivante. Après le cimetière San Sebastian de Casabermeja, nous étions impatients de plonger dans les vestiges de la culture musulmane en Andalousie. Antequera ne nous a pas décu !

Son patrimoine exceptionnel, sa belle mise en valeur, son circuit de visite, font de ce lieu une étape très enrichissante entre Malaga et Cordoue, ou Malaga et Grenade. Notre visite a débuté en fin de matinée pour se terminer trois heures plus tard.
Nous avons alors repris la route pour aboutir en fin de journée à Grenade où nous allions séjourner quatre jours.

 

Comme dans la plupart des villes andalouses, il est hautement conseillé d'utiliser les parkings proposés par les Municipalités. La circulation est souvent très difficile et les places en surface sont rares. 

Antequera se divise en deux parties: la ville basse aux églises et monuments religieux innombrables, et la ville haute, plus ancienne, siège de l'Alcazaba, véritable forteresse au paysage merveilleux sur la vaste plaine environnante. La visite de l'Alcazaba est vraiment la partie la plus intéressante à faire. La basse ville, et ses trente-deux églises, la plupart baroques et richement décorées, présente un moindre intérêt. De plus, il faut souligner que, comme dans la plupart des villes en Andalousie, les églises sont fermées durant la journée et n'ouvrent leurs portes que pour les offices religieux. 

C'est donc vers l'Alcazaba que nos pas se dirigent en premier. Il faut y parvenir au prix d'un petit effort car la volée d'escaliers qui y conduit demande un certain souffle. Mais en haut la récompense est à la hauteur ! Un magnifique panorama s'ouvre devant nous, soulignant les clochers multiples, la blancheur de l'habitat, la campagne riche et cultivée et le fameux rocher des amoureux ! Par une grande porte de style mauresque ('"L'Arc des Géants"), on accède à ce vaste ensemble de fortifications où plus de 2000 personnes pouvaient vivre à l'époque Nasride. Un guide audio permet d'y déambuler. La visite se termine par la Collégiale Sainte-Marie Majeure dont la façade majestueuse rappelle, comme dans de très nombreux lieux d'Andalousie, que les cultures musulmanes et chrétiennes ont passé leur temps à se conquérir l'une l'autre et à essayer de montrer à chaque occasion la supériorité que chacune pensait avoir sur la foi adverse. La Torre del Homenaje (la Tour de l’Hommage) est d'ailleurs représentative de cette guerre culturelle et religieuse avec sa base musulmane qui se termine par un clocher ...
Après un dernier regard sur l'impressionnant Rocher des amoureux "peña de los enamorados", on peut redescendre dans la ville basse. Pour s'émouvoir, on peut songer à la belle histoire attachée à ce rocher :

"un jeune homme chrétien fut fait prisonnier dans la région de Grenade et emmené comme esclave dans la demeure d’une riche famille maure. Peu de temps après, le jeune homme tomba amoureux de la fille du propriétaire. Conscients des dificultées qu’ils allaient rencontrer s’il laissaient libre cours à leur passion, ils occultèrent leur liaison jusqu’au jour où ils décidèrent de s’échapper. Poursuivis par le père de la jeune fille et sa suite, les deux jeunes gens, après un long périple, arrivèrent juqu’à la montagne. Ils décidèrent de s’arrêter un moment pour se reposer et trouver refuge. Mais, ils furent rapidement surpris par leurs poursuivants. Devant un tel harcèlement, les jeunes gens essayèrent en vain de se défendre mais on les somma de se rendre. Face à cette situation, et n’ayant plus aucun espoir de sauver leur amour, ils se jetèrent enlacés dans le vide du haut de la montagne."


Toutes les photos de l'Alcazaba sont à découvrir sur la galerie que j'ai faite et que vous pouvez voir en suivant ce lien.

La ville basse permet de déambuler dans des rues soignées où les églises et bâtiments religieux se succèdent avec harmonie et constance. On sent que l'or des Amériques a trouvé un usage intensif par les congrégations diverses, afin d'investir dans la pierre en rivalisant d'ingéniosité artistique ! Bref, on peut un peu se lasser de cette profusion et, mis à part le clocher magnifique de San Sebastien, je n'ai pas été particulièrement ému par cette partie de la ville. Pour en savoir plus sur tous ces édifices, vous en trouvez une liste complète et photographiée sur un site très bien fait qui se consacre à cette agglomération.
Au bout de la rue principale de la ville basse on débouche sur de magnifiques arènes reconstruites au XXème siècle avec goût et dans l'esprit de l'architecture andalouse. C'est là, qu'à notre grande surprise, nous avons trouvé notre premier restaurant atypique ! Comme il est toujours bon de donner quelques conseils, je souhaite recommander cette adresse sympathique ! 
Le Restaurant Plaza de Toros offre une carte de qualité et à un prix raisonnable. La prestation correspond à ce niveau de qualité et il n'y a rien à dire sur ce point, chacun faisant comme il le souhaite, déjeuner longtemeps ou juste passer ... Mais ce qui est remarquable c'est que nous sommes arrivés sur le tard, que nous voulions juste une salade, et que nous avons été très bien servis à une table en forme de tonneau avec vue directe sur les arènes, musique andalouse, et sympathie du serveur. Bref, c'était très sympa et nous avons même eu tout loisir à nous promener dans les arènes et à faire quelques clichés pour immortaliser l'instant ! Pour en savoir plus, voici le site de ce restaurant.

Mais le temps passe ... Après une dernière flânerie d'église en église, nous reprenons la voiture pour rejoindre notre appartement à Grenade où nous allons passer quatre nuits. L'approche de la ville permet de voir apparaître petit à petit la magnifique Sierra Nevada. Ce décor ne va plus nous quitter durant les prochains jours !

 

]]>
(Steph-Photo) album alcazaba andalousie antequera arènes baroque collégiale eglise espagne galerie photo plaza de toros restaurant tourisme ville https://www.steph-photo.fr/blog/2017/11/voyage-en-andalousie-antequera Mon, 27 Nov 2017 20:54:50 GMT
Voyage en Andalousie: Casabermeja https://www.steph-photo.fr/blog/2017/11/voyage-en-andalousie-casabermeja C'est le début d'une longue série de publications où je vais partager avec vous le voyage que nous avons réalisé en Andalousie (Espagne) durant les vacances de la Toussaint 2017. Un long périple concentré sur la partie Est de l'Andalousie, c'est à dire sans visiter Séville et les villages blanc que nous nous réservons de découvrir lors des mêmes congés de 2018.

Cette année nous avons suivi les étapes suivantes: Arrivée à Malaga depuis Marseille avec Ryan Air, location de la voiture (Opel Corsa très poussive chez AVIS), puis destination Casabermeja pour la première nuit andalouse; le lendemain départ pour Grenade via Antequera; Quatre nuits à Grenade; Puis départ pour Cordoue avec halte à Baena et Alcala la Real; nous avons ensuite passé trois nuit à Cordoue, avant de nous rendre à Osuna pour une étape dont nous aurions pu nous passer ... Le lendemain, nous avons pu découvrir le site merveilleux de Ronda avant de rejoindre pour deux nuits Malaga et au final repartir sur Marseille, les yeux remplis de belles images, le sac plein de photos, et des souvenirs nombreux et émouvants à partager !

Village de CasabermejaVillage de CasabermejaMaison, ruelle, place et vie du village de Casabermeja en Andalousie (Province de Malaga).

Je ne vais pas faire des heures sur le voyage avec Ryan Air. Le low cost a un prix: il faut savoir patienter, peser soigneusement ses bagages, accepter des hôtesses pas toujours très aimables car l'objectif est de faire vite, de vendre le plus possible pendant le vol (par contre pas de cigarettes à vendre dans l'avion), et de s'empresser de caser les passagers pour assurer un nombre maximal de rotations dans la même journée. Par contre le survol de la Sierra Nevada est un vrai bonheur pour les yeux (sièges de gauche à l'aller). A l'arrivée, nous avions choisi AVIS pour le rapport qualité prix avec un modèle de base ou presque. la location a été rapide, on a essayé de me coller un autre véhicule plus cher, puis j'ai pu rapidement trouver mon Opel Corsa dans le sous-sol du très bel aéroport de Malaga. Comme je le conseille aux voyageurs, j'ai pris en photo avec mon portable tous les petits coups de la voiture (histoire qu'on ne me les impute point ...). Le Parking débouche immédiatement sur l'autoroute ! Sachant que la plupart des autoroutes ressemblent davantage à des nationales. Il vaut mieux cependant avoir le GPS de prêt avant de sortir de l'aéroport car les embranchements sont nombreux ..

Village de CasabermejaVillage de CasabermejaMaison, ruelle, place et vie du village de Casabermeja en Andalousie (Province de Malaga).

Notre première destination est l'hôtel El Corte à Casabermeja, à une trentaine de kilomètres de Malaga en direction de Grenade. L'hôtel se trouve au bord de l'autoroute mais est vraiment calme. La chambre est agréable mais le restaurant est cher et pas à la hauteur. Le personnel y est fort sympathique bien que sa pratique des langues étrangères soit très approximative. Comme notre espagnol est guère mieux, ça donne des dialogues complexes. Bref, nous passons une soirée sur une terrasse déserte devant un repas moyen ... J'ai voulu tester la queue de taureau ... Mauvaise idée, c'était peu goûteux ! Il nous tarde surtout d'en être au lendemain !


Je vous propose de découvrir la galerie complète des photos de Casabermeja en suivant ce lien

Le Cimetière San Sebastian à CasabermejaLe Cimetière San Sebastian à CasabermejaImage réalisée dans le Cimetière San Sebastian à Casabermeja, Province de Malaga, en Andalousie (Espagne)

Le but de notre première grande journée andalouse se trouve surtout à Grenade que nous allons rejoindre le soir. Mais comme j'avais lu qu'il y avait un cimetière atypique dans cette petite ville, nous décidons de nous y rendre. Le village est charmant et se visite rapidement. Une grande église domine un quartier aux maisons blanches. Au bout du village, le cimetière San Sebastian est effectivement très original avec ses tombes blanches, ses étages multiples, et tous ces visiteurs avec leur pot de peinture qui assurent une bonne présentation à leurs anciens. Nous sommes à quelques jours de la Toussaint. la ferveur religieuse et le respect pour les morts expliquent sans doute ce soin extrême. Nous revenons de cette visite sans tristesse ni sentiment sombre. L'impression au contraire d'être entré de plain pied dans l'esprit andalou.

 

De retour dans notre "bolide", c'est vers le site majestueux d'Antequera que nous nous dirigeons. La prochaine étape sur le chemin de Grenade !

Village de CasabermejaVillage de CasabermejaMaison, ruelle, place et vie du village de Casabermeja en Andalousie (Province de Malaga).

]]>
(Steph-Photo) andalousie avis casabermeja cimetière conseils galerie guide hotel hotel el corte insolite malaga photos ryan-air tourisme typique voyage https://www.steph-photo.fr/blog/2017/11/voyage-en-andalousie-casabermeja Sat, 25 Nov 2017 14:55:46 GMT
Mise en garde sur le site enviedereflex.com https://www.steph-photo.fr/blog/2016/8/mise-en-garde-sur-le-site-enviedereflex-com Je tiens à faire part de mon expérience désastreuse avec le site enviedereflex.com

J'ai commandé une bague pour mon objectif macro le 17 juillet.

Le 18 mon compte était débité. Ne voyant rien venir après les 5 jours d livraison annoncés, j'ai été me renseigner ...

Aucun contact possible par téléphone (répondeur). Après 3 mails j'ai dû menacer.

Le 8 août je suis remboursé avec un message comme quoi le produit est indisponible ! Or Les Conditions générales de vente indiquent qu'aucune débit ne peut se faire en cas d'indisponibilité. Comble, le produit apparaît toujours sur le site avec un délai de 5 jours pour la livraison ...


Références: commande "CD0009913" du 17 juillet 2016


Amis photographes passez votre chemin !!! 

]]>
(Steph-Photo) CGV Marseille Photo Photographe achat avis bague boutique consommateurs enviedereflex.com internet mise en garde opinion photo vente en ligne https://www.steph-photo.fr/blog/2016/8/mise-en-garde-sur-le-site-enviedereflex-com Mon, 08 Aug 2016 15:10:12 GMT
La Japan Expo Sud 2016 https://www.steph-photo.fr/blog/2016/2/la-japan-expo-sud-2016 Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.

Chaque année se réunit à Marseille, dans le cadre du Parc des expositions du Parc Chanot, la vaste convention annuelle de tous les Cosplayers et Cosplayeuses, aussi appelée Japan Expo Sud (JES).
Cette année c'était du 19 au 21 février 2016 et je me suis offert le luxe de couvrir les trois jours !


C'est vraiment un moment exceptionnel pour tous les fans de cette culture si particulière importée de l'extrême orient !

On y trouve tous les éléments de cette culture si riche et tellement enracinée dans l'histoire. Bien sûr il y a les stands liés aux costumes, aux modes et aux divers accessoires nécessaires aux costumes choisis par tous les fans du Cosplay. Mais on y croise aussi des choses bien plus traditionnelles comme l'art du Bonsaï, la technique calligraphique pour écrire de belles lettres en japonais, la cérémonie du thé, les divers arts martiaux traditionnels et de nombreuses animations autour des médecines douces dont les noms très variés m'échappent. La liste des exposants présents ces jours là est à découvrir en suivant ce lien.

Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux. Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Japan Expo Sud 2016 - Jour 1Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.

La fête mobilise trois grandes halles du Parc Chanot. Une organisation très stricte est mise en place et le nombre impressionnant de visiteurs le justifie. Il faut donc s'armer de patience pour pouvoir accéder à l'entrée où un contrôle pointilleux est fait. Cette année les tenues militaires étaient proscrites de même que les armes à feu un peu trop bien imitées. Ambiance attentat expliquant cette règle bien compréhensible.

Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux. Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.

Le programme de la Japan Expo Sud prévoit de nombreuses animations, conférences et spectacles divers. Le clou est souvent le concours de costumes Cosplay qui permet de découvrir l'incroyable imagination des cosplayers et l'investissement qu'ils sont capables de faire pour s'approcher au plus prêt des personnages croisés dans le monde des Mangas, des feuilletons, des dessins animés ou encore des personnages de films. Il est vrai que la diversité est souvent de rigueur: tous les habits ne sont pas tirés de la culture nippone et il n'est pas rare de croiser quelques batman ou spiderman en lieu et place des personnages japonais ... 


J'ai passé les trois jours à arpenter les halles de la Japan Expo Sud. Une longue randonnée photographique qui a mis à l'épreuve mon dos, mes bras et mes genoux ...

Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux. Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.

Mais quelle belle récompense d'en découvrir ensuite les trois albums réalisés ! Chacun se prête de bonne grâce aux séances photographiques et on croise parfois des nuées de personnages cernés d'un cortège de photographes avides. Outre les belles rencontres avec les fans du genre, j'ai pu sympathiser avec quelques photographes dont Marc Radermacher dont la page présente de bien jolies cosplayeuses !

Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Japan Expo Sud 2016 - Jour 2Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.


Parfois il y a aussi quelques drôles de personnages dont ce Faux Tographe m'expliquant qu'il ne suit aucun conseil et que ses images sont aux antipodes du travail des professionnels qui réalisent tous la même photo ... Lui seul semblait savoir comment prendre en images tous ces beaux costumes. Un bel exploit que je salue ! J'ai oublié de lui demander sa carte ...


Je remercie tous ces jeunes, et moins jeunes, dont le talent est incroyable, la politesse et le respect exemplaires. Alors qu'ils étaient des milliers, nous avons observé avec mon ami Bernard Meyran, à quel point les sols étaient propres et les jeunes bien élevés !

Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux. Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux. Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Japan Expo Sud 2016 - Jour 3Image faite à l'occasion de la Japan Expo Sud 2016 à Marseille au Parc Chanot. L'univers du Cosplay avec de nombreux Cosplayers et Cosplayeuses dans leurs plus beaux habits tirés souvent de l'Univers des Mangas et des Jeux.
Merci à chacun d'avoir si bien posé pour nous. Votre humour et votre sympathie nous engagent à revenir pour la Japan Expo de 2017 !

Les trois galeries que j'ai faites sont à découvrir en suivant ce lien ! Toutes les images en moyen format peuvent être téléchargées. Pour toute autre commande, vous pouvez passer la la rubrique "acheter". Merci de conserver la mention du © et de ne pas modifier les photos sans mon accord.

]]>
(Steph-Photo) 2016 Cosplay Cosplayers Cosplayeuses Costume Culture Déguisements Japan Expo Sud Japon Manga Marseille Parc Chanot Spectacle https://www.steph-photo.fr/blog/2016/2/la-japan-expo-sud-2016 Sun, 28 Feb 2016 14:38:35 GMT
Une promenade à La Roquebrussanne https://www.steph-photo.fr/blog/2015/11/une-promenade-la-roquebrussanne C'est vraiment la plus belle de nos randonnées. Elle offre tous les ravissements de la Provence Verte tant pour les paysages découverts, que pour la beauté de la nature ou les découvertes merveilleuses faites en chemin !

Hameau des Molières à La RoquebrussanneHameau des Molières à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Le très bel hameau des Molières sur les hauteurs du village varois de la Roquebrussanne.

Le village de La Roquebrussanne se situe dans le Var au Sud de la Provence Verte. On y accède par une petite route charmante bordée de vignes et de roches escarpées. On accède alors sur la Plaine de la Loube, aux pieds de la Montagne du même nom. C'est un village tout en longueur avec sa grande rue centrale abritée d'arbres centenaires. La richesse patrimoniale de ce village n'est pas feinte: on trouve le hameau des Molières, le site de la source des Orris, L'église de la Transfiguration, le Campanile du vieux village ou encore La Chapelle Notre-Dame d'Inspiration.

 

Nous avons fait cette promenade à la Roquebrussanne par une belle journée d'automne. Elle faisait partie des petites randonnées que propose le site de la Provence Verte dont l'Office du Tourisme porte hautes les couleurs ! Cette randonnée s'appelle; "Des Molières vers les Orris".

Hameau des Molières à La RoquebrussanneHameau des Molières à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Le très bel hameau des Molières sur les hauteurs du village varois de la Roquebrussanne.

Au départ d'un parking un peu en marge de l'agglomération, on s'élève doucement par une route jusqu'au magnifique ensemble qui compose le Hameau des Molières. Cet ensemble magnifique est une belle reconstitution historique. On y trouve une douzaine de maisons de particuliers autour de la Chapelle Saint-Louis (XVIIème siècle). Les rayons du soleil sur cet ensemble immobilier de toute beauté rend la visite charmante. En le traversant on se croirait revenu quelques siècles en arrière. On peut trouver toute une histoire de ce site magnifique en cliquant sur ce lien vers une autre randonnée dans ce lieu magique !

Hameau des Molières à La RoquebrussanneHameau des Molières à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Le très bel hameau des Molières sur les hauteurs du village varois de la Roquebrussanne.

De là débute une petite promenade au milieu de quelques propriétés avant de retrouver la nature et les roches qui précédent la montée vers La Chapelle Notre Dame d'Inspiration Nous avons vraiment aimé ce lieu et nous y sommes restés seuls au monde pendant près d'une heure ! La vue sur la plaine est fabuleuse, la chapelle est charmante et les gradins qui entourent la placette de la Chapelle sont remplis d'une mousse confortable ... Un vrai p'tit coin de bonheur caché et un havre de spiritualité ! Je me suis régalé à photographier ce lieu sous tous ses angles !

Chapelle Notre-Dame d'Inspiration à La RoquebrussanneChapelle Notre-Dame d'Inspiration à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Visite en photo de la magnifique petite Chapelle Notre-Dame d'Inspiration à La Roquebrussanne.


"Au XIII ème siècle, au sommet de la colline où se trouvait le château seigneurial se dressait l'église Sainte Marie  qui fut la paroisse de la Roquebrussanne jusqu'en 1430. Aujourd'hui la chapelle  entourée de vestiges de l'ancien château  détruit en 1707 lors de l'incursion du duc de Savoie, ermitage jusqu'en 2001, date du décès du dernier ermite, elle reste un lieu de pèlerinage.
C'est aussi une des promenades favorites des Roquiers et des touristes car, de l'esplanade, on découvre une vue magnifique sur la plaine de l'Issole.L'amphithéâtre dont les marches permettent d'atteindre le sommet de la colline ne date pas, comme le pensent certains, de l'époque romaine, mais est l'ouvrage de l'ermite BORMES, qui le construisit au XVIIIè siècle en utilisant les pierres de l'ancien château."

Chapelle Notre-Dame d'Inspiration à La RoquebrussanneChapelle Notre-Dame d'Inspiration à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Visite en photo de la magnifique petite Chapelle Notre-Dame d'Inspiration à La Roquebrussanne.
Puis la marche a repris. Direction la source des Orris. C'est un coin de nature magnifique ! Il y flotte une douce quiétude et la maison troglodyte qui s'y trouve ajoute à ce décor naturel un charme supplémentaire. Encore un peu et on se croirait dans les décors d'aventure des épisodes de Lara Croft ...
Le charme du lieu tient beaucoup à sa configuration géo-morphologique et au caractère exceptionnel de la végétation générée par la source:

La Souces des Orris à La RoquebrussanneLa Souces des Orris à La RoquebrussanneImage de la Randonnée "Des Molières aux Orris" à La Roquebrussanne dans le Var en Provence verte (France)
Magnifique site que cette source des Orris aux pieds de la Montagne de la Loube à Roquebrussanne.

"On est ici au flanc de la montagne de la Loube (ou de la Louve), qui présente là un caractère inattendu avec son paysage fantôme composé de rochers aux formes fantastiques de type dolomitique. Faute de texte en archive, la protection semble se trouver en réalité au creux du vallon des Baumes dans un lieu surprenant composé de rochers, d’arbres, d’eau jaillissantes ( la source des Orris), d’une grotte et de ruines d’un habitat pastoral. "

Passé cet instant de pur bonheur, on prend le chemin du village de La Roquebrussanne afin d'y découvrir son église, son campanile et les ponts qui jalonnent ce village-rue au charme bien réel ! Le retour en voiture permet quelques poses pour capter la lumière du soleil sur les vignes rougissantes de l'automne provençal.

Je vous invite à découvrir le vaste album photo de cette splendide randonnée. J'ai essayé de traduire mes émotions dans une galerie de 130 images où chaque recoin de la promenade a été capté ...

Je recommande vraiment cette excursion pleine de beauté et de couleurs, de patrimoine et de diversité ! Comme j'en ai trouvé une vidéo sur le net, je vous la partage ci-dessous !

]]>
(Steph-Photo) Chapelle Hameau des Molières La Roquebrussanne Les Orris Nature Notre-Dame d'inspiration Provence Provence verte Randonnée Var Village https://www.steph-photo.fr/blog/2015/11/une-promenade-la-roquebrussanne Fri, 20 Nov 2015 15:13:21 GMT
Un peu du jardin du Val https://www.steph-photo.fr/blog/2015/8/un-peu-du-jardin-du-val Avec le beau temps de cet été, je profite pleinement de mon jardin situé au Val en Provence verte !
J'y cultive fraises et tomates et de nombreuses petites fleurs qui enchantent nos yeux et portent aux rêves !
C'est donc avec joie que vous livre ici quelques photos de mes petites bêtes, fleurs et fruits ... Un univers de l'infiniment petit à l'infiniment goûteux ! Que du bonheur ...

 

]]>
(Steph-Photo) Fleur Le Val Macrophotographie Papillon Photo Provence Provence verte https://www.steph-photo.fr/blog/2015/8/un-peu-du-jardin-du-val Sun, 02 Aug 2015 16:58:42 GMT
Le Chemin de l'Ecluse à Correns (Var) https://www.steph-photo.fr/blog/2015/6/le-chemin-de-l-ecluse-correns-var Je me remets à publier sur ce blog avec l'idée d'accompagner au mieux les galeries photos que je propose sur ce même site et que vous êtes de plus en plus nombreux à visiter.

Je commence donc ce récit avec la randonnée que j'ai faite avec Sophie dans les vignes de Correns, village du Var, situé en plein coeur de la Provence verte. Cette randonnée est également décrite sur le site de l'Office de Tourisme de la Provence verte en suivant ce lienNous avions déjà découvert ce village à l'occasion de la fête de la Bio qui anime ce charmant village chaque année et qui aura lieu cette année du 15 au 16 août 2015. 

Sur cette fête je vous invite à découvrir la galerie photo et le reportage de France 3 sur "le premier village bio de France" !

Et voici donc ce beau reportage sur le choix remarquable de cette commune pour la qualité de vie. Même si le terme bio peut parfois porter quelques connotations politisées, je peux vous assurer qu'à Correns c'est bien un art de vivre et un choix réel et réfléchi !

 

Mais là n'est pas l'objet de cet article même si cette visite nous a permis de faire la rencontre de Géraldine Dubois-Galabrun et de Pierre Emmanuel Duret dont le très beau livre sur ce village et ses habitants vaut une lecture réfléchie et émerveillée. Géraldine, et ses amis, a depuis fondé sa maison d'édition "Graines d'Argens". J'espère de tout coeur pouvoir travailler un jour avec elle !

Je vous invite donc à une promenade d'environ 8 kilomètres au départ de l'Argens non loin de la cave viticole où un parking accueillera votre véhicule hybride bien sûr ! De là vous traverserez le village en direction de l'église massive, puis après le cimetière, et en face de la cave des "Vignerons de Correns" (à l'occasion offrez vous une bouteille de "Vallon Sourn"... Une merveille!), vous débuterez une promenade à travers vignes et bosquets, élevages de chevaux et demeures de charme.

CorrensCorrensImage d'une randonnée dans les vignes de Correns en Provence verte.

La route s'élève lentement pour offrir un point de vue remarquable sur le village de Correns. Le clocher de l'église marquant clairement l'espace alors que progressivement le paysage se remplit de vignes à perte de vue. Chemin faisant vous croiserez sans doute quelques chevaux de labour au port majestueux. Ils sont là car ils servent réellement à travailler la terre. Michaël Latz du magnifique Domaine des Aspras, nous expliquera qu'ils permettent de labourer facilement même si la pluie est tombée car les pas du cheval respectent le sol contrairement aux roues des tracteurs.

CorrensCorrensImage d'une randonnée dans les vignes de Correns en Provence verte.

C'est alors que le chemin se rapproche de l'Argens et conduit à cette fameuse écluse dont la chute marque la fin du Vallon Sourn, haut lieu de jeux et de navigation prisé des vacanciers et des touristes. Le cadre est enchanteur et les nombreuses fleurs en bordure de la rivière constituent un spectacle féerique. Mais après cette pause fraîcheur, il faut encore poursuivre le chemin pour atteindre l'apié, deuxième objectif de cette promenade.

CorrensCorrensImage d'une randonnée dans les vignes de Correns en Provence verte.

Avant de rejoindre ce haut-lieu provençal où les hommes on su utiliser les pierres pour aménager un véritable aérodrome à abeilles, on passe devant un espace aménagé où un passionné reconstitue les habitats traditionnels, connus sous le nom de Bories, et dont le travail de la pierre sèche est tout à fait remarquable ! C'est Hélène Giannarelli propriétaire de l'apié de Gayassu qui nous reçoit. Heureuse surprise pour nous puisque nous y apprenons les nombreux secrets de ce lieu. Un petit musée pédagogique ouvre la visite. Plusieurs fours ont été reconstitués dont un permet la réalisation de l'huile de cade dont nous apprenons la technique de fabrication à partir du bois de Genévrier. Elle nous présente aussi une noria en pleine construction. L'apié ne sert plus pour les abeilles aujourd'hui. Mais il permet de comprendre ce qu'étaient ces bases particulières et pour quoi on les a construites: Je vous propose ce lien vers un pdf très instructif sur ce type de construction original.

CorrensCorrensImage d'une randonnée dans les vignes de Correns en Provence verte.

Avant de nous quitter, Madame Giannarelli nous raconte de nombreuses histoires, signes de sa passion et de sa curiosité: on apprend ce qu'est une Garenne pour piéger les lapins à l'aide d'un furet, et le sens du mot loube, scie portée à deux et dont le nom sert à définir un massif au Sud de Brignoles dont la forme dentelée évoque l'outil rustique. 

C'est ainsi instruit que nous repartons vers Correns en fermant la boucle de notre promenade à travers les vignes et les oliviers qui foisonnent dans les champs. A plusieurs reprises des champs de coquelicots attirent notre regard mais c'est surtout cet immense champ d'Iris qui nous ravit avant de retrouver Correns et son bar central dont la fraîcheur ne manque pas de nous désaltérer ...

CorrensCorrensImage d'une randonnée dans les vignes de Correns en Provence verte.

Toutes les photos de cette promenade sont à découvrir en grand format en suivant ce lien vers la galerie. Les plus pressés peuvent visionner le diaporama ci-dessous !

Merci de commenter, partager, voter, faire connaître ce site et ses images !!

 

 

]]>
(Steph-Photo) Album Apié Argens Chevaux Correns Ecluse Galerie Liens Photo Pierres sèches Promenade Provence verte Randonnée Tourisme Var Vignes https://www.steph-photo.fr/blog/2015/6/le-chemin-de-l-ecluse-correns-var Mon, 01 Jun 2015 16:36:14 GMT
"Toute la Vie", le clip des Enfoirés https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/-toute-la-vie-le-clip-des-enfoir-s Chaque année les Enfoirés reviennent avec un nouveau titre vedette pour accompagner leur spectacle. Et chaque année il y a des gens, artistes ou inconnus, qui décrient l'opération et en salissent la générosité. Pourtant "Les Restos du Coeur" constitue une association Loi 1901 extrêmement contrôlée dans l'usage de ses fonds.

Pourtant que peut-on reprocher à un groupe d'artiste qu, au fil des années, a constitué une équipe qui assure un spectacle de grande qualité et dont l'apport financier est indéniable. Je lis des polémiques aussi méchantes que mensongères qui prétendent que l'Association perdrait de l'argent avec ces concerts ... ! Comme peut-on croire une chose pareille ? Tous ces artistes feraient le show tous les ans à leur seul bénéfice et aux frais des Restos du Coeur ! 

Pour ma part je suis sincèrement admiratif de ces gens connus ou inconnus qui donnent ainsi de leur temps et de leur compétence. Aux esprits tordus qui critiquent je leur demanderais volontiers de me lister les actions généreuses qui sont les leurs ! Et pour ce qui concerne ces spectacles, chacun est libre d'aimer ou de ne pas aimer. Mais pas une seconde je ne doute de l'authenticité et de la générosité de ceux qui s'y impliquent et qui donnent de leur temps !

Voici la vidéo de leur dernier single pour le spectacle de Montpellier. La chanson est conçue comme un dialogue inter-générationnel où l'expérience fait face à des jeunes débutants. Là aussi, j'ai lu que d'aucuns la trouvaient trop "donneuse de leçons" ... Je la trouve juste sincère et effectivement pleine des ressentis de nos jeunes et de ceux qui sont nés avant eux ... Un petit remake familial en somme ... Certes je préfère d'autres compositions mais encore une fois, elle existe et elle sert une cause hélas de plus en plus utile et nécessaire !

 

 

Mise à jour du 14 mars 2015

J'ai regardé hier soir le Concert des Enfoirés à Montpellier. C'était vraiment un vrai moment de spectacle et de pur bonheur. Bien sûr, les goûts des uns et des autres les conduiront à critiquer cet aspect ou un autre. Il n'en demeure pas moins que c'est bien fait et que c'est très populaire au meilleur sens du terme ! Pour ma part je reste sur ma faim par rapport à des orchestrations plus originales et à des duos que j'aimais il y a encore dix ans lors de ces concerts.
Sur la question de cette chanson qui fait couler tant d'encre, la mise en scène du tableau final apporte quelques éclaircissements. En premier lieu, les jeunes de la troupe des enfoirés se trouvent du côté des jeunes qui reprochent aux anciens leur gestion du monde. Ce côté là n'est effectivement pas dans le clip. Une glace est tendue entre les deux univers qui s'affrontent, soulignant de part et d'autre la difficulté à se faire comprendre ou à tendre la main à l'autre génération. Puis, un pont est amené pour unir les points de vue et faire se rencontrer les deux mondes. Ces concerts étant antérieurs à la polémique, ils montrent bien que l'intention n'était pas du tout de se poser en donneurs de leçons mais d'interroger les générations sur leurs fossés plus ou moins illusoires.

Je trouve donc que le concert par ses choix fait taire totalement un débat inutile. Bravo aux Enfoirés et bravo à Jean-Jacques Goldman pour sa réponse pleine d'humour ..

.

]]>
(Steph-Photo) Artistes Clip Débat Jean-Jacques Goldman Les Enfoirés Polémique Restos du Coeur Spectacle Toute la Vie Vidéo https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/-toute-la-vie-le-clip-des-enfoir-s Tue, 24 Feb 2015 12:02:07 GMT
Lui demander sa main de façon insolite https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/lui-demander-sa-main-de-fa-on-insolite Je vous propose une série de photos amusantes glanées sur le web. On peut y voir ces quelques pauvres malheureux convaincus du mariage en faire des demandes empressées avec, ma foi, une vraie originalité et un esprit insolite.

C'est donc avec prudence que je vous les livre ... Nul ne doit se sentir obligé car, finalement, le vieux Georges Brassens n'a pas tort quand il ne veut pas "graver son nom en bas d'un parchemin" ...

Merci de commenter et partager ce billet si vous aimez bien ... Tout ça n'est pas très sérieux mais avouons que ça fait du bien !
Enfin si vous arrivez sur le site via ce billet, vous pouvez aller voir mes photo en suivant ce lien !

]]>
(Steph-Photo) Déclaration Galerie Humour Insolite Mariage Photo https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/lui-demander-sa-main-de-fa-on-insolite Wed, 18 Feb 2015 21:36:29 GMT
Saint Valentin: Mieux vaut en rire https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/saint-valentin-mieux-vaut-en-rire Chaque année la Fête de la Saint-Valentin correspond à un grand boum commercial où chacun y va de son petit cadeau à l'amoureuse et l'amoureux de son cœur ! Je trouve ça plutôt joli et je ne critique pas. En revanche, je trouve qu'on, a tendance à omettre tous ceux qui errent tels des cœurs brisés sans âme sœur à qui faire des câlins ou offrir des joyaux !

Fille au bord du suicide près d'une piscineFille au bord de la piscine car personne ne l'aimeUne Photo de Irving S. T. Garp trouvée sur Facebook http://irvingstgarp.wix.com/pictures

C'est pour eux que je me suis lancé en quête d'images afin de leur regonfler le moral et leur dire: "Mais non, ce n'est rien ! Chaque pied trouve sa chaussure, chaque savonnette son prisonnier ! Il faut garder espoir et ne pas baisser les bras. Un jour toi aussi tu feras les courses, torcheras les mômes, regardera des films débiles pour lui faire plaisir, participera à des dîners avec ses copines où on ne parlera que de leur boulot, devra te justifier de tous tes dépassements horaires !"

A tous mes amis(e)s célibataires, bien sûr que je force le trait, la vie à deux a aussi des bons côtés quand par bonheur l'alignement des planètes est optimal ... Mais sachez aussi profiter du temps présent et quelques avantages bien réels à vivre seul(e) ...

 Allez un petit sourire et on repart !

 

]]>
(Steph-Photo) Couple Célibataire Dessin Humour Insolite Photo Photographe Rire Saint-Valentin https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/saint-valentin-mieux-vaut-en-rire Sat, 14 Feb 2015 18:28:13 GMT
Un enfant découvre la pluie https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/un-enfant-decouvre-la-pluie J'adore ces petits gifs plein de tendresse où une petite fille asiatique se retrouve sous la pluie pour la première fois !


Elle a l'air tellement heureuse et émerveillée que s'en est presque émouvant. Que peut-elle bien penser ? Une douche en extérieur ? Un cadeau du ciel ? Une farce de ses parents ?


Bref, je trouve ça frais et très sympathique ! Donc je vous le partage en espérant enfin quelques commentaires ... 
Bonne soirée !

 

 


 

]]>
(Steph-Photo) Eau Enfant Gif Insolite Photo Pluie https://www.steph-photo.fr/blog/2015/2/un-enfant-decouvre-la-pluie Sat, 07 Feb 2015 20:55:36 GMT
Anne-Claude Simon-Thevand: Passion photo https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/anne-claude-simon-thevand-passion-photo J'ai connu Anne-Claude il y a quelques années où après plusieurs échanges nous avions convenu de nous rencontrer entre elle et son fils afin de me mettre sur le grill pour un interview dans le cadre de "L'Etoile Rayonnante": agence de communication et de développement culturel dont elle dirige les destinées. Cet entretien dans mon "très sérieux" bureau de Directeur avait débouché sur une sympathique synthèse dont vous trouverez le lien ici ! Juste préciser que j'ai perdu une dizaine de kilos depuis l'image qui illustre l'article (on a sa coquetterie) ...

Plus tard, un bon repas au "Chaperon Rouge" a permis de mieux se connaître et d'échanger davantage sur le monde de la photographie.

Anne-Claude Simon-Thevand possède un joli site photo où ses images sont présentées par thème afin de nous faire plonger dans son univers: Marseille, Nature, Paris, Couchers de soleil, cascades, arbres, fleurs, animaux ...etc. Sa passion photographique remonte à quelques années puisque c'est à l'âge de 12 ans qu'elle commença à réaliser ses premières images !

Elle apporte à son art sa propre sensibilité en expliquant sur son blog sa démarche:

"La photographie n'est pas que technique, la photographie n'est pas que mémoire du temps qui passe, la photographie est aussi un art auquel je m'adonne de plus en plus. J'aime faire passer une émotion, j'aime prendre en photo la poésie présente dans la nature, j'aime les couleurs, chaudes ou froides, chatoyantes ou reposantes selon les moments de la journée, selon mon inspiration, selon mes états d'âme."

Alors toute cette passion se devait bien sûr de déboucher sur une exposition de ce travail ! Anne-Claude vous propose donc de découvrir ses œuvres  et de la rencontrer à cette occasion. Comme elle nous le dit sur son site, après s'être cachée pour mettre en valeur le travail des autres, elle avait légitimement envie de nous montrer ce dont elle est capable ! Je la laisse nous donner rendez-vous:

Ma première exposition personnelle de l'année 2015 "Harmonie, Rêverie et Poésie"  aura lieu du jeudi 29 janvier au jeudi 12 février 2015 dans la Cave à vins "Vins et Plaisir" et c'est avec plaisir que je vous invite au vernissage le jeudi 29 janvier prochain à partir de 18 heures.

Pour ma part je participerai au vernissage ! Je vous y attends nombreux et enthousiastes !

Photographies ©Anne-Claude Simon-Thevand

]]>
(Steph-Photo) Agenda Anne-Claude Simon-Thevand Art Exposition Marseille Nature Photo Photographe https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/anne-claude-simon-thevand-passion-photo Wed, 21 Jan 2015 16:33:32 GMT
A Robert Doisneau https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/a-robert-doisneau C'est impossible pour moi de vous parler de Robert Doisneau sans ressentir une profonde émotion. J'avais déjà écrit sur lui dans une précédente version de mon site, et je me trouvais presque orphelin de ne pas parler de lui à nouveau en débutant avec cette nouvelle maquette de steph-photo. Il est pour moi le Maître incontournable dans toute l'étendue de son talent et dans ce regard unique qu'il porte aux êtres dans leur environnement. 

D'aucuns pourraient trouver que je ne me "mouche pas du coude" de partager ainsi un sentiment aussi fort pour un Maître auprès duquel la vile vermine que je suis n'a guère d'autres solutions que de tenter parfois quelques approches. Mais c'est avec des grands soleils qu'on apprend à devenir un reflet. Au risque de manquer de modestie, je vous propose donc une petite synthèse du travail de Robert Doisneau, de sa vie à ses multiples réalisations.

"Rouge gorge" est le surnom qu'on lui a souvent donné. Renaud, si cher à mon cœur , écrit une chanson pleine de nostalgie du Vieux Paris en hommage à notre artiste. Une chanson où Doisneau préserve la mémoire de Panane tandis que quelques "sous-ministres" mettent à mort les quartiers populaires et leurs bistrots. Je vous en propose une vidéo illustrée.

 

 

Quelques mots sur l'existence de Robert Doisneau et sur ses nombreux engagements:

 

"Issue d’une famille de la petite bourgeoisie de la banlieue de Paris, Robert Doisneau cultive depuis sa tendre enfance un amour immodéré pour l’art et les individus qui le façonne. Très tôt, il s’oriente vers une carrière artistique. A 14 ans, il entre à l’école Estienne où il suit une formation de graveur-lithographe. Son arrivée dans un atelier parisien d’art graphique, l’atelier Ulmann, lui permet d’achever sa formation et lui ouvre la voie d’une véritable passion pour le monde de la photographie. Dès 1931, Il se forme au métier de photographe publicitaire et devient l’assistant d’Andrée Vigneau, photographe de mode réputé pour ses clichés anti-conformistes. C’est à partir de cette rencontre qu’il trouve son propre style. 

Il photographie Paris et sa banlieue sous toutes ses coutures. La ville de Lumière sera le thème de prédilection de l’ensemble de son œuvre. De nombreux artistes lui font également confiance et vont contribuer à lui assurer sa renommée. Il tire entre autres les portraits de Pablo Picasso, de Salvador Dali et de Jacques Prévert. Photographe reconnu à l’international, ses captures d’instants de vie seront publiés dans de célèbres magazines : Life, Le Point, Vogue. Plusieurs expositions lui sont encore consacrées aujourd’hui à travers le monde et contribuent à la découverte d’un artiste à la vision humaniste" source

 

Certes, il s'agit là d'un raccourci de sa vie jalonnée de rencontres et de beauté. Etant plus jeune, j'avais sous les yeux en permanence cette remarquable photo du baiser de l'hôtel de ville. Difficile de passer à côté tant elle est emblématique de l'oeuvre de Robert Doisneau. Combien de bêtises n'ont pas été dites à propos de cette image ! Je me souviens de cette rumeur comme quoi Doisneau aurait escroqué ces pauvres petits jeunes qui avaient posé plein d'illusions pour le photographe ... La jeune femme éprise finira par vendre 185 000€ son cliché personnel offert par l'auteur ... et le tendre couple se séparera ...

Pourtant l'histoire de cette image mérite de s'y pencher avec attention. En particulier en utilisant le récit très documenté suivant:


"Ce cliché a été au cœur de nombreux contentieux, dont un procès retentissant du vivant de Robert Doisneau En 1992, le couple Lavergne revendique être les amants de l’hôtel de ville, et réclament 500 000 FF au photographe pour violation de sa vie privée. Ce procès fait resurgir Françoise Bornet qui se fait connaître de Robert Doisneau et fournit, pour prouver qu'elle est bien l'un des protagonistes, un cliché original, numéroté et estampillé que le photographe avait donné aux amants après la séance photo. Françoise Bornet fait, elle aussi, un procès et réclame 100 000 FF de rémunération complémentaire, ainsi qu'un pourcentage sur les bénéfices commerciaux. Depuis la prise du cliché, les amants se sont séparés. Jacques Carteaud refuse quant à lui de se joindre à la démarche, refusant de« transformer cette histoire photographique en histoire de fric ».

Le 2 juin 1993, le tribunal de grande instance de Paris déboute en appel les trois demandeurs. Les époux Lavergne n'ont pas réussi — et pour cause — à prouver qu'il s'agissait bien d'eux sur le cliché. Quant à Françoise Bornet, Robert Doisneau lui même la reconnaît comme étant la protagoniste. Mais le tribunal considère qu'elle ne peut se prévaloir d'un droit à l'image n'étant, du fait de sa position, pas reconnaissable sur le cliché.

Françoise Bornet a mis en vente son cliché original, le 25 avril 2005. Mis à prix à 10 000 € chez Artcurial à Paris, il sera adjugé 185 000 € en présence de sa propriétaire."  Source

Mais sorti de ces histoires sordides où un artiste finit par se retrouver mis en cause pour son talent trop lucratif, il y a une oeuvre immense que je me plais à partager ici. Bien sûr il y a des choix qui sont faits et chacun trouvera d'autres illustrations à proposer. Mais c'est là un peu mon "best of" et le reflet de mes émotions ... Afin d'en simplifier le feuilletage, je vous le propose sous forme d'une vidéo trouvée sur You Tube ... Il faut juste couper le son car il y a là une chanson, bien faite certes, mais dont l'écoute a été parfois un peu trop fréquente à une certaine époque ... Depuis ... Et bien je ne peux plus ... !

 

 

En 2012, à l'occasion du centenaire de la naissance de Robert Doisneau, les hommages et expositions ont connu une surmédiatisation. Chacun semblait avoir un petit bout de l'artiste à montrer, une image à faire découvrir. Reste que c'est à Paris, à l'hôtel de ville justement que la plus grande exposition a rendu les honneurs au photographe ! Un magnifique livre accompagnera cette réalisation:


Mais de tous les hommages, de tous les instants, je me souviens surtout de celui de Sabine Azéma dont la douce tendresse avec le photographe est particulièrement bouleversante dans ce documentaire remarquable qu'elle avait réalisé aux côtés de Robert Doisneau.

Le reportage intitulé "Bonjour Monsieur Doisneau" vaut de passer les 52 minutes devant son écran ... Je vous propose ici les premiers instants ... Une petite recherche devrait assez facilement vous permettre de voir la suite !
 

 

Voila, je suis loin d'avoir tout dit mais je suis heureux qu'il soit là dans ce site. J'espère que vous partagerez avec moi cette émotion pour ce regard si humaniste de ce photographe si inspirant ! Avec d'autres, il compose ce panthéon de la photographie où j'aime à me perdre afin de puiser quelques forces, de nourrir quelques projets !

Pour en savoir plus sur ce remarquable auteur, vous pouvez vous rendre sur le site officiel de l'atelier Robert Doisneau, découvrir sa biographie détaillée sur Wikipedia, ou encore consulter les archives de l'INA à propos de Robert Doisneau.

 

]]>
(Steph-Photo) Art Azéma Baiser de l'hotel de ville Biographie Doisneau Histoire Paris Photo Photographe Renaud Robert Doisneau Video https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/a-robert-doisneau Mon, 19 Jan 2015 17:00:00 GMT
Ban Sarolta ou le surréalisme en photographie https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/ban-sarolta-ou-le-surr-alisme-en-photographie J'ai croisé par hasard Ban Sarolta, cette artiste hongroise dont le talent est indéniable. Sa démarche, très aidée par les outils graphiques, consiste à raconter des histoires sombres et poétiques en détournant des images banales. Cette approche très surréaliste a éveillé mon intérêt surtout avec cette maison transformée en appareil photo ! J'avoue m'y être vu installé ...

La maison du photographe par Ban SaroltaUne drôle de maison avec un objectif photo en guise de terrasse. Photo par Ban Sarolta

Cette artiste est très présente sur le net. Pour découvrir toute son oeuvre, il faut suivre ce lien vers son site principal. Les amateurs de Facebook peuvent la croiser en visitant sa page !

Appareil prisonnier par Ban SaroltaUne photo insolite de Ban Sarolta Un promeneur par Ban SaroltaUne photo insolite de Ban Sarolta où la retouche contribue à une sombre atmosphère Un drôle de téléphonepar Ban SaroltaUne photo insolite de Ban Sarolta où un combiné téléphonique franchit un ravin ...

En vous souhaitant aussi un joli voyage dans son pays des rêves ...

]]>
(Steph-Photo) Ban Sarolta Hongrois Insolite Photographe Retouches Surréalisme https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/ban-sarolta-ou-le-surr-alisme-en-photographie Fri, 02 Jan 2015 09:39:24 GMT
Les voeux de 2015 https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/les-voeux-de-2015 C'est une tradition bien ancrée ! Le changement d'année est l'occasion de mielleux vœux  où chacun rivalise de phrases toutes faites pour dire à l'autre tout le bien qu'il lui souhaite.

Mais rien ne nous dit que le 2 janvier enfin annoncé, ce n'est pas à l'arbalète que les vœux se transmettront ! Et puis, pour éviter les impairs ("ciel, j'ai oublié de dire bonne année au chef !") on se donne même jusqu'au 30 janvier pour poisser les souhaits sincères omis ...

 

Sophie et Stéphane Thiébaut vous souhaitent une bonne annéeLes vœux de 2015 par Stéphane ThiébautJe vous propose de lire mes voeux avec cette image d'un panier suspendu à la roche à Cotignac

Et il est incontournable de faire ses dévotions ...

C'est ce qui nous distingue de la bête qui elle s'en moque totalement ... Donc je vais m'y coller aussi et vous adresser tous mes meilleurs souhaits pour 2015 ! Pour ma part je souhaite juste poursuivre ma démarche photographique, développer ma technique du portrait, et surtout trouver le temps pour avancer un projet en direction de la Provence Verte d'où je vous écris d'ailleurs !!:

]]>
(Steph-Photo) 2015 Humour Vœux steph-photo https://www.steph-photo.fr/blog/2015/1/les-voeux-de-2015 Thu, 01 Jan 2015 13:12:16 GMT
La Foire à la Saucisse du Val https://www.steph-photo.fr/blog/2014/12/la-foire-la-saucisse-du-val Foire à la Saucisse du Val (83)Foire à la Saucisse du Val (83)La Foire à la Saucisse se déroule en septembre dans la Commune du Val (83) non loin de Brignoles, en Provence verte.

Le Val est une commune située aux portes de la Provence Verte juste après Brignoles. Ce bourg à l'histoire riche et au patrimoine entretenu, offre de nombreuses activités pour le tourisme vert et les amateurs de bon vin !

Foire à la Saucisse du Val (83)Foire à la Saucisse du Val (83)La Foire à la Saucisse se déroule en septembre dans la Commune du Val (83) non loin de Brignoles, en Provence verte. Il était donc naturel que Louis XIII lui accorde la primeur du premier cochon tué en France ! Et il était tout autant évident que les villageois allaient lui en être reconnaissants ! C'est la raison pour laquelle la Foire à la Saucisse a été instaurée il y a 386 ans ! 

Chaque premier week-end de septembre, c'est une véritable ébullition dans la petite commune varoise ! Les représentants de nombreuses Confréries se retrouvent là afin de fêter dignement "Messire Cochon" en arborant des tenues colorées et en promenant dans le village le symbole glorieux du héros porcin ! Le samedi soir un repas gargantuesque aux allures rabelaisiennes illustre le propos du Maître de cérémonie en multiples agapes et diverses cochonailles dont les autochtones friands se pourlèchent les babines jusqu'à ce que leur panse déclare forfait ! 

Foire à la Saucisse du Val (83)Foire à la Saucisse du Val (83)La Foire à la Saucisse se déroule en septembre dans la Commune du Val (83) non loin de Brignoles, en Provence verte. Des stands épars proposent de nombreuses spécialités où le cochon se décline certes mais sans oublier les saucissons de taureau, les spécialités fromagères, les spécialités corses et diverses pâtisseries sorties des meilleurs ateliers ! N'oublions pas le bon vin, et en particulier l'excellent vin bio de Correns dont je ne vous dis que ça !

Dans une ambiance bon enfant, une cérémonie d'intronisation permet d'accueillir de nouveaux membres dans la confrérie Saint-Antoni dou Porquet ... Puis tout ce petit s'ébroue afin de défiler dans la ville en invitant tous les participants à diverses dégustations de très bon aloi ! Bref, je me suis régalé à photographier ce petit monde et à remplir ma besace des plats succulents proposés ! Si je n'y ai pas dîné cette fois-ci, je me suis promis de le faire lors de l'édition 2015 !

Foire à la Saucisse du Val (83)Foire à la Saucisse du Val (83)La Foire à la Saucisse se déroule en septembre dans la Commune du Val (83) non loin de Brignoles, en Provence verte.

Je vous propose de découvrir mon petit reportage de cette fête en suivant ce lien vers la Galerie que je lui consacre !

]]>
(Steph-Photo) 2014 Foire à la saucisse Fête Le Val Provence Provence verte https://www.steph-photo.fr/blog/2014/12/la-foire-la-saucisse-du-val Sat, 27 Dec 2014 14:15:17 GMT
L'assurance Orange pour votre mobile https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/lassurance-orange-pour-votre-mobile Parmi les intérêts d'un blog, c'est celui de partager une opinion rageuse ... Il y a peu je vous parlais d'EDF et ERDF ... leur complémentarité au détriment du client m'avait subjugué ... Et bien aujourd'hui, c'est Orange et leur option de lose: la garantie portable cassé ou volé ! Un vrai piège à cons ! Et je reste nuancé puisque j'en fais partie !

En octobre 2013, j'ouvre une ligne privée chez Orange pour mon portable personnel. L'objectif était alors de distinguer un usage privé et professionnel ! Bonne idée donc ! J'achète un Lumia 1020 de chez Nokia. Un appareil avec un 40 M de pixels embarqué qui séduit le photographe un peu fou que je suis parfois ... Manque de chance l'appareil se révèle assez vite inutile ... La gestion de deux lignes ne me correspond pas. La technique a ses limites dans les sphères de ma pauvre geekerie finalement assez peu compatible au multi-tâche ... Je demeure au final un être assez attaché à ses traditions intellectuelles ... 

Puis, il y a a peu, je découvre une nouvel intérêt ... Je fais "désimlocker" mon appareil orange et je décide de l'employer comme téléphone principal. Le système windows phone me correspond à merveille et je le préfère très clairement à celui de l'Iphone 4S ! Que du bonheur ! Je multiplie les expériences !

Ce week-end à la campagne varoise, je découvre au petit matin d'un dimanche embrumé, mon beau Nokia avec un écran superficiel fendu de part en part à la base ... ! Horreur !!

Dès aujourd'hui je téléphone à Orange en arguant de ma très coûteuse option "casse et vol" contractée à l'achat dudit Nokia. Je suis mis en relation avec le service assurance. Le questionnaire commence ... J'ai tout évoqué, même la couleur de mon slip seyant aux couleurs rosées que la terre entière m'envie, et au terme de la discussion, puisque je n'arrivais pas à mentir sur le fait que j'ignorais l'origine du sinistre, on m'a dit "que mon problème était lié au constructeur et qu'on ne pouvait rien pour moi" ...

je suis donc allé aujourd'hui chez Orange, Dieu tout puissant de la téléphonie ! Coût du remplacement par un modèle différent (je suis prié de jeter les accessoires) ... 590€ ...! En même temps on me dit qu'objectivement ma casse est évidente ! Mais rappelez donc le service assurance me dit-on ! Ce dont ... Bilan: "votre déclaration n'est pas modifiable, on ne peut rien faire pour vous ... !" ... Réponse d'Orange après ça ! "L'assurance est un autre service ! Mais nous vous proposerons en avril 2015 (date anniversaire, et donc synonyme d'engagement auprès d'Orange) un nouveau portable pour pas cher ... ! Et moi je suis sans doute l'idiot de service qui va se soumettre après avoir payé assurance et abonnement ! L'art très clair de considérer que le client est une vache à lait dont on espère tirer le maximum !

Bilan: Pour 15,90€ sur le net, j'ai trouvé un kit de changement de l'écran du Nokia ! Et à l'anniversaire, Orange perd tous mes abonnements: téléphone fixe, télé, 3 portables et j'en passe ! Ils sont brillants leurs commerciaux ... C'était pourtant simple de proposer une solution ... mais rien n'y fait ! Comme disait le bon Georges, "Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con !"

 

 

 

]]>
(Steph-Photo) Arnaque Casse Client Option Orange Portable Scandale Téléphone Vol et vol https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/lassurance-orange-pour-votre-mobile Tue, 25 Nov 2014 21:35:16 GMT
Statistiques sur les toilettes https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/statistiques-sur-les-toilettes Certes ce billet est un peu tendancieux et d'aucuns trouveront que je perds vraiment mon temps en conjectures inutiles sur la nature humaine et ses sous-bassements les moins honorables ... Mais Topito me fait régulièrement plaisir avec ses statistiques inutiles mais ô combien rassurantes sur nos pauvres natures ... 

Donc voici quelques révélations empruntées au dit site sur nos wc les plus indicibles ...

  1. "Une poignée de porte de toilettes publiques compte en moyenne 6200 germes par cm2
    Finalement les couches sont peut-être une option envisageable.
  2. Trois personnes sur quatre préfèrent que le rouleau de papier toilette soit orienté "par dessus"
    Et ce chiffre est issu d'une étude très sérieuse ...
  3. Un Européen consomme en moyenne 13kg de PQ par an
    Dont seulement 40 % issu du recyclage. Autrement dit, on tue pas mal de pauvres petits arbres qui n'ont rien demandé à personne.
  4. Un Américain passe en moyenne 30 minutes par an à chercher le bout du rouleau de papier toilette
    Tout ça à cause d'un connard qui n'oriente pas le rouleau de PQ dans le bon sens.
  5. Une femme passe en moyenne 3 minutes aux toilettes
    Contre 1,53 minute pour un homme, ce qui nous inquiète sur le pourcentage d'entre eux qui passent par la case lavage de mains.
  6. Au cours d'une vie, nous expulsons en moyenne 40 tonnes de popo
    Et 42 000 litres de pipi. Oui, quand même
  7. Nous allons en moyenne 2 200 fois par an aux toilettes
    Et pour 50% d'entre nous avec un bon bouquin sous le coude (ce qui fait qu'on y passe encore plus de temps).
  8. En France, les feuilles de PQ mesurent 125 mm de long sur 100 mm de large
    Et la loi c'est la loi, donc pas question pour les fabricants de ne pas respecter ces normes. Pour votre gouverne, nous avons parmi les plus petites feuilles d'Europe puisqu'en Allemagne elles font 140×100 mm et au Royaume-Uni 140×110 mm.
  9. 23,5% des Français avouent ne pas se laver les mains en sortant des chiottes
    BANDE DE PORCS.
  10. 2,5 milliards de personnes à travers le monde n'ont pas accès à des toilettes individuelles
    Et ce débrouillent donc avec des seaux ou des sacs plastique, tandis que 1 milliard d'entre eux n'ont d'autre choix que de faire ça en plein air.
  11. Nous passerions en moyenne 3 ans de notre vie aux toilettes
    Et il va sans dire qu'il faut multiplier ce chiffre par deux pour les accros à Candy Crush.
  12. 49% des gens emporteraient du papier toilette sur une île déserte
    Être tout seul, au milieu de nulle part, et sans bouffe, ok, mais avec le cul propre.
  13. 1,8 milliard d'individus dans le monde consommeraient de l'eau contaminée par des matières fécales
    La faute à des installations sanitaires qui laissent à désirer. Et, au cas où vous en doutiez, boire de l'eau au caca ce n'est pas ce qui se fait de mieux pour la santé."

Voici donc ces révélations qui finalement ramènent à l'essentiel: notre caractère organique rend nos plus hauts dirigeants très humains et, en y regardant avec attention, le plus élevé parmi nous demeure très humble quand il s'agit de déposer cette obole nécessaire et incontournable ...

 

  1.  
]]>
(Steph-Photo) humour statistiques toilettes wc https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/statistiques-sur-les-toilettes Wed, 19 Nov 2014 21:29:24 GMT
Ode à EDF https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/ode-edf Je me crois obligé de partager ma "petite" mésaventure avec EDF et son bras armé, ERDF ! Il faut dire que si l'entreprise nous doit "plus que la lumière", il serait heureux qu'elle en soit elle même pourvue à tous les étages de sa gigantesque machine !

FRANCE-ENERGY-NUCLEAR-ACCIDENTFRANCE-ENERGY-NUCLEAR-ACCIDENTA picture taken on July 9, 2008 shows the Tricastin Nuclear Power Centre in Bollene, southern France. An accidental spillage of waste containing uranium occured on July 8, 2008 at one of France's top nuclear plants. Some 30 cubic metres (over 1,000 cubic feet) of effluents containing 12 grammes (easily less than half an ounce) of uranium per litre spilled out at the Tricastin Nuclear Power Centre. Residents in southern France were told not to drink water or eat fish from rivers despite tests showing an uranium leak at a nuclear plant was not as serious as previously thought. AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Plaçons le contexte: En juillet 2014, je fais l'acquisition d'une modeste et charmante maison en plein cœur  de la Provence verte ! Avec le vendeur, nous établissons le relevé d'index du compteur électrique. Nous l'adressons à EDF avec les coordonnées des sortants et des entrants.

Puis je me rends sur l'espace client. Je crée l'espace avec toutes les références et je demande l'ouverture d'un contrat. Le site enregistre tout (RIB, mail, identité ...) puis m'annonce qu'il ne peut pas m'enregistrer mais qu'il me contactera.

Je m'installe dans la maison et je ne reçois rien. Je retourne sur le site avec mon identifiant et mon mot de passe. Toujours bloqué, on me contactera ...

Le 6 novembre, en mon absence, et sans aucun préavis, la ligne a été coupée par ERDF !

Le 10 novembre, on a mis dans MA boite aux lettre (à mon nom) une demande de relevé d'index ... Allez comprendre.

En arrivant chez moi le 14 novembre: le congélateur avait perdu son contenu, la maison était glaciale et il faisait presque nuit. Je téléphone à ERDF qui me dit qu'ils ne peuvent rien faire et que c'est EDF qui donne l'ordre des mises en service ... J'appelle donc EDF qui me confirme (conversation enregistrée) qu'ils ont bien mes coordonnées mais qu'ils ont fait une erreur en faisant couper la ligne. Je demande qu'on me rétablisse immédiatement le courant car c'est eux qui ont fait une erreur et non moi ! Réponse: ERDF ne peut pas intervenir pour l'instant mais rendez vous est pris le 3 décembre !! Ah, mais que je ne me plaigne pas, je n'aurais pas à payer la remise en service !

Maintenant ça peut être plus tôt, si ils sont disponibles, mais alors je devrais rester à la maison de 8h à 17h pour être présent lors de la remise en service !

Je suis donc revenu à Marseille ... un aller-retour pour rien, un congélateur plein perdu, et perte de la jouissance de ma maison pour 3 semaines ! A ceci s'ajoutera l'autre aller-retour que je vais devoir faire pour la remise en service !

Je vais donc passer à l'attaque, y compris sur le plan juridique car je trouve inadmissible ce comportement anti-professionnel et méprisant à l'égard de ses clients ! Je veux être dédommagé de mes frais et inconvénients. Il s'agit clairement d'un abus de position dominante, d'une prise d'otage afin de conserver ds clients au mépris des règles de concurrence puisque j'ai perdu ma liberté de choix lors de cette opération, et d'un refus de bonne foi dont pourtant cette entreprise doit se prévaloir dans ses relations à la clientèle.

Je vous tiens au courant de l'évolution de cette situation et je ne manquerai pas de donner des conseils pour tous ceux qui vivront la même négligence de la part d'une entreprise qui a manqué clairement à ses premières obligations !

Mise à jour du 17 novembre 2014

Je dois reconnaître à EDF une certaine honnêteté ...A 12h aujourd'hui ils ont téléphoné à mon épouse pour proposer une remise en service immédiate, ce jour, à condition que quelqu'un soit présent au Val ...
Je suis donc allé dans ma maison en urgence même s'il fallait changer tout mon agenda !


Résultat, un gars désolé et sympathique a remis le courant ... Mais je ne perds pas de vue les frais générés. A quoi s'ajoute donc le trajet de ce jour !


Ma maison est sauvegardée, mais j'ai perdu un congélateur et deux allers-retours inutiles ... Et pourquoi ?

 

]]>
(Steph-Photo) Client Compteur Consommateurs EDF ERDF Incompétence Installation Marseille Négligence Plainte Scandale https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/ode-edf Sun, 16 Nov 2014 18:06:00 GMT
Un Tour à Londres https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/un-tour-londres C'est à l'occasion de la remise des prix pour mes étudiants en Bachelor que je me suis retrouvé invité par Coventry University dans la Cité de Londres dont le hasard avait fait que jusque là je n'avais encore pas pu visiter les moindres contours.

Groupe élèves Bachelor Lycée Charles PéguyLes étudiants du Bachelor de Péguy à Coventry UniversityPhoto des élèves du Bachelor du Lycée Charles Péguy de Marseille à Londres lors de la Cérémonie de remise des diplomes

J'ai donc pris l'avion pour Londres à l'issue du Conseil de Direction du jeudi pour atterrir en 1 heure (en déduisant 1 heure de décalage) sur le tarmac de London Heathrow. Rien à dire sur les prix et le sérieux de la compagnie British Airline, tout était parfait!

Il s'en suit une bonne heure de métro assez pénible où je dois rester debout en raison de la cohue ambiante et de l'encombrement de mon sac photo .. Arrivé enfin à "Tower Hill", ma station de métro où se trouve mon hôtel, je prends possession de ma chambre et découvre avec plaisir un hôte d'accueil bien de chez nous qui me facilite assez considérablement mes troubles du langage ... ! L'hôtel s'appelle Apex, il est cossu mais sans clinquant, sérieux sans vouloir trop en faire. Bref, pas donné comme la plupart des hôtels londoniens, il est cependant très au dessus de ces maisons d'accueil qui ont parfois contribué à la mauvaise réputation de la cité britannique !

PoppiesPoppiesVue des coquelicots (Poppies) qui ornent les douves de la Tour de Londres à l'occasion du souvenir (rememberer) de l'armistice de 1918

Le temps de défaire les bagages, de suspendre le costume et la chemise blanche du lendemain, me voici en route pour la Tour de Londres (London Tower) afin d'y découvrir ces fameux coquelicots (Poppies) qui remplissent les douves en hommage aux morts (plus de 800 000) du Premier Conflit Mondial. Pour les anglais ce sujet est très sensible et le "rememberer day" n'est pas une plaisanterie. Les actions entreprises pour cette occasion rapportent plus de 50 millions de Livres aux organismes concernés, quand nos bleuets en France décrochent à peine 1 million d'Euros ... 

Les douves rouges du château me fascinent. Je refuse le flash pour ne rien dénaturer, et je mitraille à tout va tout autour de la célèbre prison, aujourd'hui écrin des joyaux de la Couronne, et jusqu'à Tower Bridge dont les lumières bleutées contrastent avec les immenses tours du Londres rénové dont les immeubles gigantesques embrassent la ville bien au delà du quartier de la City !Le temps d'aller et venir, le froid me saisit ... Et oui, nous sommes à Londres et dans deux jours ce refroidissement aura un prix ...

Reflets bleus de Tower BridgeReflets bleus de Tower BridgeReflet de Tower Bridge (Londres) dans la Tamise

Passé un repas frugal dans une auberge bavaroise (ça ne s'invente pas), je rentre à l'hôtel et prépare mes petites affaires pour la cérémonie du lendemain.

Après avoir repéré le trajet sur la carte, je rejoins donc l'emplacement londonien de l'Université de Coventry. Une première rencontre entre français rattachés au programme permet de mieux faire connaissance et de retrouver mes étudiants de l'an passé. Un bus nous conduit alors, dans un embouteillage quasi permanent, jusqu'à un grand hôtel à deux pas de Trafalgar Square. quelques photos faites au travers de la vitre illustrent cet interminable et pourtant court trajet ! Arrivés à l'hôtel de la réception, nos jeunes reçoivent la tenue des graduates. Je suis installé dans la salle avec les cadres présents. Nos étudiants reçoivent en grande pompe leur titre universitaire britannique préparé à Marseille, à l'ISMC et au Lycée Charles Péguy que je dirige. C'est un grand honneur et l'aboutissement de nombreux efforts pour faire vivre cette charte et qualifier ainsi nos petits français ! L'apéro festif termine la cérémonie vers 16h et je pars en costume pour longer la Tamise et rejoindre l'hôtel Apex !

Couchant sur la TamiseCouchant sur la TamiseVue panoramique de la Tamise, du London Eye, de Big Ben et du Parlement à Londres (Royaume-Uni) à l'heure du coucher du soleil

La soirée est consacrée au quartier de Soho et à la découverte de ses multiples ambiances festives et décalées. Des univers qui se côtoient et un code un peu étrange qui veut que chacun peut s'y fondre sans déranger l'autre dans des conditions de respect et de discrétion. Avec mon appareil autour du cou, la chose est parfois peu aisée et je dois veiller à rester courtois et fondu dans le décor ! je quitte un restaurant italien vraiment très désagréable et décide vers 22h de retrouver le calme de New Oxford Street pour un petit restaurant bien plus sympathique et dont les pains frottés à l'ail et à l'huile me font encore frémir les papilles !

Fenêtres de SohoFenêtres de SohoFenêtre en noir et blanc d'une façade de Soho, Londres, Royaume-Uni

Le réveil de bonne heure, la journée du samedi s'annonce très marchante ... Et elle le sera ! Départ en métro par une station éloignée car Tower Hill est pris d'assaut ! Trajet jusqu'à Westminster. Arrivé sur place, après un salut à ce bon vieux Winston, je fonce vers l'abbaye. Ciel tantôt gris, tantôt bleu. Là j'assiste à nouveau à d'émouvantes cérémonies: des petits cimetières ornent le parvis de l'abbaye. Les anglais savent ce qu'ils doivent à leurs soldats ! Visite de l'Abbaye, un peu rapide, mais les photos sont interdites (sauf dans le Cloître). L'émotion est réelle devant les monuments à Disraeli, Byron, Haendel et bien d'autres !

Visite de l'Abbaye de WestminsterVisite de l'Abbaye de WestminsterImage de la visite de l'Abbaye de Westminster à Londres (Royaume-Uni)

Je rejoins le pont de Westminster, Big Ben, le Parlement puis London Eye. Nombreuses animations sur le quai. Eclat de rire devant les WC du "Jubiloo" sensés célébrer le Jubilé de la Reine Elizabeth II dont la longévité est exceptionnelle au poste royal qu'elle occupe ! Je franchis le pont du Millenium pour rejoindre la fameuse Trafalgar Square, dont un coq bleu "pied de nez" semble regarder les frenchies, puis visite de l'Abbaye Saint-Martin des Champs (dont l'accoustique et l'orgue sont célèbres) où un fidèle endormi ronfle à tout rompre ...

Drôle de coq sur Trafalgar SquareDrôle de coq sur Trafalgar SquareUn coq bleu, français ?, domine la place Trafalgar square et regarde vers Big Ben. Un pied de nez de nos amis britanniques ?

Direction le Mall et la grande avenue, théâtre du pire et du meilleur de l'histoire britannique, me conduit à Buckingham, non sans avoir marqué deux pauses: une pour un hommage militaire, et une autre pour admirer Saint-James Park ! La Reine est dans son Palais mais elle ne me concède aucun signe ... Tout au plus quelques gardes s'agitent aux entrées pour faire peur aux éventuels intrus ! Je prends le métro à Green Park après avoir salué un écureuil en vadrouille dans les allées automnales du jardin anglais !

Les allées des Green Park à LondresLes allées des Green Park à LondresLe jardin de Green Park longe le Palais de Buckingham. On y trouve en automne des couleurs merveilleuses et des britanniques allongés dans l'herbe. L'occasion parfois d'y trouver quelques écureuils !

La visite de Covent Garden me plonge dans un autre univers: magasins nombreux, foule immense, camelots de toutes sortes et spectacles de rue dont l'humour est un vrai bonheur ! Je navigue plusieurs fois dans les rayons de cet univers festif et bon enfant ! Noël est déjà là avec des rennes venus pour l'occasion. Un chanteur de rue à la voie de stentor assourdit un écossais faisant un strip-tease sur une grande échelle ... Les gens s'amusent et consomment, on a vraiment l'impression d'un peuple uni qui se retrouve autour de ses valeurs et de son art de vivre.

Vie et ambiance à Covent Garden (Londres)Vie et ambiance à Covent Garden (Londres)Image de l'animation à Covent Garden à Londres (Royaume-Uni). On y découvre les différentes activités de ce grand marché avec des marchands de rue, des spectacles en plein air, la foule de londoniens, l'apple market, les animations de Noël et les humoristes déguisés.

De retour à l'hôtel la pluie se met à tomber. La soirée se fera donc sur place ...

Le lendemain je décide de retourner, sous un radieux soleil, voir les douves de la London Tower. La pluie a rempli les douves sur le côté de la citadelle. Le reflet des coquelicots en céramique est éblouissant. Je mitraille à nouveau ce site exceptionnel. Les photos devraient parler d'elles-mêmes. Le temps de prendre une petite salade vite fait, je récupère mes bagages et file tout droit vers le métro (bondé bien sûr!) afin de prendre l'avion vers Marseille !

PoppiesPoppiesVue des coquelicots (Poppies) qui ornent les douves de la Tour de Londres à l'occasion du souvenir (rememberer) de l'armistice de 1918

Je retournerai à Londres, c'est certain ! Je l'ai à peine vue! Indiscutablement on y découvre une chaleur et un art de vivre que je ne soupçonnais pas ! Je ne peux que partager ici mon estime et mon émerveillement pour une si belle cité et pour un peuple aussi uni!
Avec le retour, un souvenir impérissable: un énorme rhume et des yeux qui pleurent sans arrêt ... Bref, l'anglais sait faire durer le bonheur de lui rendre visite ... ;-° 

LIEN VERS TOUTES LES PHOTOS DE CE VOYAGE

 

]]>
(Steph-Photo) Covent Garden London Londres Poppies Poppy Royaume-Uni Récit Soho Steph-photo Tower Voyage Westminster https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/un-tour-londres Sun, 16 Nov 2014 13:06:17 GMT
Pure Heroine par Lorde https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/Pure-Heroine-par-Lorde  

Il y a parfois des disques, des voix, des timbres qui nous semblent immédiatement familiers et dont la mélodie nous reste plusieurs jours durant. L’album de Lorde (dont le titre addictif « Pure Heroine » correspond bien à l’effet qu’il me fait) rentre dans cette catégorie de disques devenus cultes pour moi et mes proches.

De son vrai nom, Lorde se nomme Ella Maria Lani Yelich-O’Connor. Elle a donc bien fait de nous en proposer une version raccourcie !
Née en 1996 en Nouvelle-Zélande, jeune prodige repérée de bonne heure, elle flirte très vite avec le succès et sait parfaitement faire parler d’elle par de multiples déclarations sur twweter et ailleurs où elle sait se facher avec toute sa profession !

« Pure Heroine » est son premier album grand format. J’y trouve beaucoup de chaleur, une âme et des mélodies de dingue comme ce célèbre « Royals » qui lui vaut aujourd’hui la gloire internationale.

Lorde in Seattle 2013  1 Pure Heroine par Lorde

Je vous invite à écouter en vous servant du lecteur Deezer que je vous livre gratuitement dans ce merveilleux billet. C’est d’ailleurs avec lui que je poursuis ma catégorie musique, débutée il y a peu avec ce cher Murray Head !


Bonne écoute à toutes et tous !

 

]]>
(Steph-Photo) Ecoute Lorde Musique Video Vidéo https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/Pure-Heroine-par-Lorde Tue, 04 Nov 2014 08:17:26 GMT
Une photo du mucem https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/Une-photo-du-mucem  

De temps à autres je prends le risque de partager des images sur des sites où chacun peut exprimer son opinion: tuer la photo ou au contraire la porter aux nues. Parfois on s’expose à des critiques injustes, débiles ou mal argumentées. Parfois ça peut même franchement agacer. Mais c’est le jeu et le risque ! D’autres sites, comme 500px, sont davantage des lieux d’exposition et on ne risque guère des critiques acerbes …

PPS ( aussi appelé Planète Powershot) est un site dédié aux utilisateurs de la marque Canon. Je viens de mettre en pâture cette photo réalisée au MUCEM en décembre dernier. D’ailleurs la galerie qui lui correspond est visible sur ce site en suivant ce lien ! Pour les lecteurs ou les lectrices qui souhaiteraient commenter la photo, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous qui vous conduira directement sur la page consacrée de PPS !

M39A02991 Une photo du mucem

 

]]>
(Steph-Photo) Lumière MUCEM Marseille https://www.steph-photo.fr/blog/2014/11/Une-photo-du-mucem Tue, 04 Nov 2014 08:16:13 GMT
Quelques amis photographes https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Quelques-amis-photographes  

Puisque je ne partage que ce que j’aime, je vous propose de découvrir quelques uns de mes amis et leurs images originales et insolites qui forcent l’admiration. Je vous proposerai régulièrement ce type de partage afin de vous permettre de mieux connaitre ceux qui m’inspirent ou dont le talent est un auguillon à ma propre création. Certes, il y a parfois des exemples où je ne suis qu’un débutant à côté de leurs prestigieux noms, mais parfois je me dis que je peux tenter de rivaliser.

En premier lieu je veux citer Alexandre Baron. Photographe passionné de ses proches, de voitures lancées à pleine vitesse, de masques vénitiens. Son talent n’a d’égale que sa sincérité et son altruisme. Il m’a souvent aidé à la conception de mes sites et encore aujourd’hui je lui dois quelques précieux conseils. Il me semblait donc normal de lui renvoyer l’ascenseur et de vous proposer de vous rendre sur son site afin de découvrir son travail ! Alexandre mérite le détour pour l’ensemble de ses magnifiques galeries !

téléchargement 2 Quelques amis photographes

Je vous propose ensuite un vrai professionnel en la personne de Jean-François Téoulé. Toujours attentif à mon travail, je lui dois plusieurs échanges passionnants sur le net puisque nous ne nous sommes jamais rencontrés ! Certes son domaine de prédilection n’est pas le mien, et je ne peux pas vous recommander son site sans vous prévenir auparavant qu’il y a des clichés absolument merveilleux mais réservés aux grands.  Jean-François a toujours su se montrer bienveillant et exigeant dans son regard sur mes petits clichés. Je vous propose d’aller voir son book ou encore son site afin de vous convaincre de son talent ! Attention c’est NSFW.

téléchargement 1 Quelques amis photographes

Enfin, je terminerai cette série avec un ancien enseignant de mon établissement scolaire précédent. Professeur de musique à l’origine, il est aussi un artiste né avec un regard aiguisé et un sens de la composition bien réel . J’ai aimé me promener dans ses images, découvrir ses images familiales, visiter les montagnes infranchissables, parcourir les collines et les hauts lieux de Provence  au travers de belles images soignées avec une bien belle maîtrise de la lumière ! Je vous invite à parcourir le book de Yannick Moreau pour vous en convaincre !

téléchargement Quelques amis photographes

 

]]>
(Steph-Photo) Alexandre Baron Jean-François Téoulé Liens Photographe Photographes Yannick Moreau https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Quelques-amis-photographes Wed, 15 Oct 2014 09:42:30 GMT
Erik Johansson: photographe du pur délire https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Erik-Johansson-photographe-du-pur-d-lire  

Erik Johansson fait partie de ces photographes dont on croise souvent les clichés sur le net mais sur lesquels on peine à mettre un nom tant les photos sont devenues familières et rentrent dans le cadre des images partagées de profils en murs. Pourtant cet artiste mérite bien qu’on lui consacre un peu plus d’attention car son pouvoir imaginatif et son sens de la mise en scène sont bluffants !

Erik Johansson photos 26 Erik Johansson: photographe du pur délire

Sur son site Erik Johansson se définit en quelques mots:

I’m a photographer and retouch artist from Sweden. I use photography as a way of collecting material to realize the ideas in my mind.

Ou encore …

Je ne capture pas  que des instants, je capture des idées.

Et il est vrai que la démarche d’Erik Johansson est insolite. La photo est un moyen utilisé par lui pour exprimer ses rêves et ses délires. Il le fait avec une maîtrise hors normes des logiciels de retouches ! Il suffit d’admirer la galerie ci-dessous pour en être convaincu. Beaucoup de sites consacrés à la photographie saluent et diffusent son travail: vous pouvez ainsi parcourir « le geek c’est chic« , ou cette galerie du Nouvel Obs, et même mon Topito a parlé de lui !

les oeuvres delirantes du photographe erik johansson 137478 Erik Johansson: photographe du pur délire


Cette célébrité largement méritée par ce jeune auteur né en 1985 et entièrement formé par ses propres soins, va de paire avec de nombreux lieux où on peut trouver ses images et même s’en procurer ! La page d’Erik Johansson sur Deviant art permet d’en savoir un peu plus sur ses clichés … Ce jeune homme blond, à l’aspect un peu fragile, est aussi un conférencier émérite qui diffuse sa technique y compris chez Adobe … Je vous propose de prendre quelques cours avec lui en regardant cette vidéo où Erik Johansson présente son travail avec maîtrise et pédagogie !

Si à l’issue de cette conférence, et après avoir admiré les clichés que je me permets de partager ici, vous êtes convaincus de la qualité de cet auteur et de son travail, je vous invite à suivre ce lien qu’il indique sur son site afin d’y découvrir les clichés qu’il propose à la vente et dans divers formats … N’hésitez pas, c’est toujours plus joli que le cerf sur fond bleu que votre Mamy a fait en tapisserie et qui orne le dessus de votre télévision …

 

 

 

 

]]>
(Steph-Photo) Erik Johansson Galerie Photographe Retouches Video https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Erik-Johansson-photographe-du-pur-d-lire Tue, 14 Oct 2014 08:39:59 GMT
Barcelone en images et en charme https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Barcelone-en-images-et-en-charme  

J’ai travaillé il y a peu mes photos de Barcelone. Il s’agit d’un vaste album réalisé en janvier 2014 à l’occasion d’un voyage en amoureux dans la capitale catalane. Un voyage initiatique aussi car j’ai vraiment adoré le lieu et je m’y suis immergé avec délectation. Un lieu fascinant tant Barcelone a semblé se bâtir autour de projets architecturaux successifs et cohérents qui aboutissent à une impression de majesté tranquille propre aux villes du Nord. Des kilomètres à pied dans les rues de Barcelone pour découvrir des statues aux angles des rues, des monuments imbriqués dans les maisons, des perspectives uniques sur les œuvres de Gaudi soudain surgies dans la démesure de leur créateur !

M39A0282 Barcelone en images et en charme

La visite a été courte et nous y retournerons. La folie tranquille qui apparaît partout, la création simple et majestueuse, l’immensité presque américaine des bâtiments financiers et le génie de Gaudi vont encore nous conduire dans cette merveilleuse ville à quelques heures de Marseille. C’est certain qu’il y a là de quoi creuser davantage encore et s’imbiber de l’âme noble et fière de la cité  d’où Christophe Colomb débarqua  après son célèbre périple … Mais je crois que mon émotion la plus grande aura été en rentrant dans l’immense Sagrada Familia de découvrir l’incroyable voûte qui semble dominer le visiteur et l’emmener vers un au delà gigantesque où on l’invite à se dépasser ! Quelle émotion de constater que la foi des hommes peut encore réaliser de tels prodiges dans l’esprit des bâtisseurs de cathédrales ! Je pense qu’à elle seule, la Sagrada Familia vaut le voyage à Barcelone !

M39A0142 Barcelone en images et en charme

J’ai réalisé une immense galerie de ce voyage. Elle est à découvrir en suivant ce lien. Je vous invite à la visiter et peut-être à commenter les clichés proposés. N’hésitez pas aussi à compléter le Livre d’Or du site !

M39A0287 Barcelone en images et en charme

 

]]>
(Steph-Photo) Barcelone Espagne Galerie Mes photos Photos Stéphane Thiébaut https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Barcelone-en-images-et-en-charme Tue, 14 Oct 2014 08:35:23 GMT
Une promenade dans Marseille avec Antoine https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Une-promenade-dans-Marseille-avec-Antoine  

Marseille comme destination pour parler un peu … Et oui, il faut parfois revenir aux essentiels. La vie avançant rapidement, les enjeux changent, les problème apparaissent, et on oublie alors que la complicité est bien meilleure que le non-dit. Il fallait un peu se retrouver et en profiter pour faire quelques images en passant … Marseille était là qui me tendait les bras, mon jeune assistant à mes côtés, il n’y avait plus qu’à déclencher en cherchant de nouveaux angles !

Sortie Marseille avril 2014 147 Une promenade dans Marseille avec Antoine

C’est donc tout naturellement qu’au départ de la rue Sylvabelle, dans le 6ème arrondissement de Marseille, nous sommes allés vers la place Estrangin puis la Préfecture. De là nous avons pris la rue de Rome et découvert que le quartier des Capucins restait toujours aussi vivant un lundi de Pâques ! Un petit tour chez mon marchand d’épices favori, dont il ne faut pas oublier la susceptibilité et donc penser à demander l’autorisation de réaliser quelques photos, et en route vers les Réformés et les jardins du Palais Lonchamp. Nous sommes revenus par le boulevard Gambetta, le Centre Bourse et enfin le Vieux Port où la Samaritaine nous a reçu pour un petit verre entre Père et Fils ! Pepsi pour l’un et bière blanche pour l’autre …Quelques clichés du Vieux-Port et Antoine est parti pour la Gare Saint-Charles tandis que je rejoignais la maison par le Palais de Justice ! Les mots échangés avaient remis du clair et quelques nouvelles photos de Marseille venaient compléter ma collection ! Il faut dire que cette dernière devient volumineuse et que les clichés de la ville ne manquent pas sur mon site ! Vraiment que du bon !

Sortie Marseille avril 2014 93 Une promenade dans Marseille avec Antoine

Je vous propose une galerie de ce périple en suivant ce lien ! Merci à mon grand gars pour cette jolie promenade !

 

]]>
(Steph-Photo) Marseille Palais Longchamp Préfecture Vieux-Port marseille https://www.steph-photo.fr/blog/2014/10/Une-promenade-dans-Marseille-avec-Antoine Tue, 14 Oct 2014 08:30:56 GMT
Embrasser le chien sur la bouche https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Embrasser-le-chien-sur-la-bouche  

Nos amies les bêtes sont parfois tellement proches de nous que nous en oublions l’essentiel : Ainsi embrasser le chien sur la bouche est presque devenu naturel chez les amoureux des toutous de tous poils …

Humans Kissing Dogs 4 Embrasser le chien sur la bouche

Et pourtant il y a là plusieurs risques, certes faibles mais bien réels. Ainsi la leptospirose, la toxoplasmose, la giardiase, la cryptosporidiose, ou encore la leishmaniose sont des maladies bien transmissibles de l’animal à l’homme. En outre, il existe un type de ver rond assez rare dont la transmission par la salive peut conduire les jeunes enfants à la cessité.

Pourtant les avis divergent sur la question et, comme toujours, internet fleurit de forums où les gens débattent de cette question. Le plus scientifique rappellera les différences bactériennes entre les deux bouches, tandis que le plus affectif dira le bonheur de cette relation fusionnelle en soulignant même que la bouche de l’homme est moins propre que celle du chien dont la gueule sert pourtant à ramasser, tester, mesurer, goûter tout un tas de choses plus ou moins appétissantes. Et puis avouons que même un contorsionniste aurait du mal à réaliser les séances de léchage intime que nos amis à quatre pattes réalisent plusieurs fois au quotidien … Et même dans ce cas on n’est pas tenu d’embrasser à pleine bouche ladite, ou ledit, contorsionniste de compétition !

Humans Kissing Dogs 7 Embrasser le chien sur la bouche

Bon, ce propos pourrait se résumer à dire que chacun fait ce qu’il veut avec sa boule de poils. Pour ce qui me concerne, je trouve déplaisant ces chiens qui se ruent vers vous et vous couvrent de léchouilles interminables en tentant de vous grimper dessus. Pour les autres, et surtout pour le sien, il peut exister quelque chose qui relève du familial et qu’on peut bien comprendre ….

Mais si j’en suis venu à ce sujet c’est à cause d’une saisissante série de photos trouvée sur le net. Il s’agit de portraits d’hommes et de femmes en train de faire un vrai baiser à leur chien: une étonnante litanie amoureuse de Chris Sembrot. Pour ceux qui veulent voir la galerie originale en ligne, il faut suivre ce lien. Pour les autres je vous invite à en découvrir quelques morceaux choisis avec cet article (la source est ).

W2A8571 Embrasser le chien sur la bouche

W2A8692 Embrasser le chien sur la bouche

Humans Kissing Dogs 3 Embrasser le chien sur la bouche

Et bien sûr, il n’est pas interdit de commenter, donner un avis, partager …

]]>
(Steph-Photo) Animaux Baiser Chien Chris Sembrot Insolite Photographe https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Embrasser-le-chien-sur-la-bouche Mon, 19 May 2014 03:13:43 GMT
Cake au citron et aux amandes https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Cake-au-citron-et-aux-amandes  

Bien que je ne sois pas très porté sur les desserts de façon habituelle, j’ai parfois quelques exceptions dont ce cake fait partie. Très simple à réaliser, il est particulièrement parfumé et reste très agréable à manger plusieurs jours après sa confection. C’est une recette que je recommande à tous et qui plaira à chacun quelque soit son âge !

Photo cake au citronIllustration de la recette du cake au citron

La recette originale a été trouvée ici. La photo est également tirée de ce site.

Ingrédients nécessaires pour un moule à cake de 26 cm.

  • 3 citrons bio
  • 150g de beurre  + 15g pour le moule
  • 150g de sucre roux
  • 4 oeufs
  • 200g de farine
  • 50g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de levure chimique

Recette

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez et coupez les zestes des 3 citrons et récupérez le jus de deux d’entre eux.  Versez les zestes dans le sucre roux et mélangez.  Ajoutez le beurre devenu pommade, en l’ayant laissé à température ambiante une trentaine de minute,et fouettez sauvagement, le mélange doit moussé. Incorporez ensuite les oeufs, un par un, en continuant de fouetter.

Ajoutez ensuite à la préparation la farine, la poudre d’amandes et la levure chimique et terminez en versant le jus des 2 citrons.

Versez dans le moule à cake beurré et mettez dans le four . Laisse cuire 15 minutes à 180°C puis 30 minutes à 150°C.  Vérifiez la cuisson (prolongez si nécessaire) et hop à table !!

]]>
(Steph-Photo) Cake Citron Dessert En cuisine https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Cake-au-citron-et-aux-amandes Tue, 06 May 2014 01:36:46 GMT
Au Cimetière Saint-Pierre à Marseille https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Au-Cimeti-re-Saint-Pierre-Marseille  

C’est à l’occasion de la Journée du Patrimoine de septembre 2013 que j’ai entendu parler du Cimetière Saint-Pierre. Un reportage sur France 3 sur le Cimetière Saint-Pierre a retenu mon attention. Il faut dire que le lieu est vraiment chargé d’histoire et mérite une réelle attention. Or les marseillais connaissent mal cet immense parc à côté de la Timone ! Pourtant c’est un lieu idéal pour se retirer au calme et faire une vraie promenade où les monuments les plus surprenants peuvent tout à coup surgir et un peu égayer le chemin. Car il est clair qu’il n’y a rien de glauque ou de malsain à de telles errances.

Cimetiere Saint Pierre 0151 Au Cimetière Saint Pierre à Marseille

Un cimetière est un espace certes privé mais qui n’est pas nécessairement triste. On y trouve les témoignages de l’espérance des hommes et la symbolique des temps pour exprimer les attentes de l’au-delà. Comme le dit Wikipedia: « Dans ce cimetière, les monuments remarquables sont nombreux et variés, quelquefois décorés de belles sculptures. On y trouve tout ce que l’art architectural a pu produire de sévères et de gracieux, de triste et de consolant. »

Cimetiere Saint Pierre 0225 Au Cimetière Saint Pierre à Marseille

Pourtant, le photographe en ce lieu doit savoir qu’il y a une certaine incongruité à s’y trouver armé de son appareil photo. Quelques chose d’un peu voyeur et intrusif dans le silence des gens. Il convient donc de se référer à une certaine éthique, de ne pas gêner les personnes recueillies et d’éviter, autant que faire se peut, de photographier les noms des personnes dont les tombes sont photographiées. Pour se renseigner avant de se rendre sur place, et éviter quelques impairs, je vous invite à vous rendre sur quelques sites spécialisés: Celui des cimetières de France et d’ailleurs, , sa page sur Saint Pierre de Marseille, ou cette présentation proposée sur le site consacré au Père Lachaise.

Cimetiere Saint Pierre 0056 Au Cimetière Saint Pierre à Marseille

En parcourant les allées immenses, et le dédale incroyable de cet immense cimetière marseillais, outre quelques petits chants religieux qui parcouraient mon inconscient en quelques notes entêtantes, je me souvenais de cette chanson de Maxime Le Forestier où se rendant à Sète, il rend une « Visite » sympathique à Georges Brassens: « Aussi libre qu’on ait vécu décidément, on est toujours guetté par un alignement, sauf de discrètes différences … »


Le Forestier _La visite par kitsch

Ma visite était essentiellement photographique … J’ai donc réalisé un certain nombre de clichés où j’ai tenté de traduire l’émotion ressentie. C’est particulièrement les statues et les allées qui ont retenus mon attention. Bien entendu, une après midi photographique ne suffit pas à réaliser une iconographie complète de ce lieu si vaste et insolite. Quelques monuments célèbres ont ainsi échappé à mon attention (en particulier cette tombe représentant un mari embrassant son épouse gisante sur son lit de mort). Il me faudra donc y retourner avec davantage de documentation en main et surtout avec un vrai plan du lieu. On peut en effet regretter que, contrairement au Père Lachaise à Paris, le cimetière Saint-Pierre ne propose aux visiteurs qu’un plan très sommaire et une simple borne assez mal faite à l’entrée principale.

Cimetiere Saint Pierre 0202 Au Cimetière Saint Pierre à Marseille

Je vous invite à découvrir la galerie d’une centaine de photos réalisée lors de cette sortie. N’hésitez pas à commenter et à partager !

 

]]>
(Steph-Photo) Cimetière Galerie Marseille Provence Saint-Pierre Ville marseille urbain https://www.steph-photo.fr/blog/2014/5/Au-Cimeti-re-Saint-Pierre-Marseille Mon, 05 May 2014 02:44:15 GMT