Voyage en Andalousie: Cordoue

January 11, 2018  •  Laisser un commentaire

Je crois que Cordoue a été mon étape favorite de ce voyage ! Un pur bonheur à découvrir. Bien sûr Grenade est une ville superbe, mais j'ai trouvé à Cordoue ce petit "plus" de charme et d'authenticité qui m'a vraiment touché ! Après Baena et Alcala, l'arrivée à Cordoue a nécessité de s'adapter ... La ville n'est pas faite pour les voitures ... Mais alors, pas du tout ! Nous avons donc opté pour le premier parking souterrain en périphérie. De là, c'est un taxi qui nous a conduit vers notre appartement dans le coeur historique. Au passage, le bon taxi nous a cassé la valise ... Mais on ne lui en veut pas, on a même réussi à se la faire rembourser à notre retour en France !

Cathédrale-Mosquée de CordoueCathédrale-Mosquée de CordoueImage extérieure de la Cathédrale Mosquée de Cordoue, Espagne, Andalousie.

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE


Notre logement était vraiment très sympathique. Bien qu'un peu sombre puisque situé dans une rue étroite, il est idéalement situé au coeur de la ville et permet de rayonner très facilement sur tous les quartiers les plus intéressants ! L'accueil a été très sympathique et nous avons pu immédiatement ranger facilement toutes nos petites affaires dans les placards mis à disposition !


Dès lors nous avons commencé la randonnée en ville en allant faire le tour de la fabuleuse Mosquée-Cathédrale qui trône en plein centre et dont le clocher est un repère où que l'on se trouve dans la ville. Après une pizza vite avalée devant une des portes de la grande cour qui précède la Mosquée-Cathédrale, , nous avons décidé de nous perdre dans le fabuleux quartier Juif de Cordoue (La Juderia). Le dédale de rues étroites, les magnifiques maisons bourgeoises qui côtoient les maisons populaires, toutes équipées de Patios merveilleux, tout contribue à un charme et un art de vivre très authentique et toujours actuel ! Nous avons alors débouché sur la place devant l'Acazar de Cordoue où un kiosque nous a permis d'acheter des places pour un spectacle équestre, mixant le dressage et le Flamenco, qui se déroulait le soir-même. Sur un morceau de terrain appartenant à l’Alcazar se trouvent les écuries royales de Cordoue (las caballerizas reales en espagnol) fondée en 1570 par le roi Felipe II grand amateur de chevaux. C’est ici que fut crée et élevée la célèbre race des chevaux andalous. Les écuries se visitent et on peut donc  assister à une représentation équestre qui se tient tous les mercredis, vendredis, samedis et dimanche pour une quinzaine d’euros. Pure merveille pour les yeux, ce spectacle, qui a occupé notre première soirée, a été un vrai moment d'émotion et de charme. Les conditions lumineuses meilleures ont permis quelques photos ... Nous avons terminé cette première soirée par un dîner de Tapas au bord des quais. Réussite de la Municipalité, les quais ne sont empruntés que par des bus électriques, des vélos et quelques rares taxis. Un sentiment de calme, d'air pur et de bien-être s'est alors emparé de nous ...

Spectacle équestre et Flamenco à L'Alcazar de CordoueSpectacle équestre et Flamenco à L'Alcazar de CordoueMagnifique spectacle d'équitation et de danse aux pieds de l'Alcazar de Cordoue

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE

Le lendemain, l'objectif principal était la visite de l'immense Mosquée-Cathédrale où plus de 800 colonnes s'alignent de toutes parts ! Outre les tickets nécessaires à la visite du monument, nous avons également pris une entrée pour l'impressionnant clocher dominant la ville et qui fut en son temps un minaret pour la Mosquée. Malgré la foule présente dans ce lieu saint, la visite est impressionnante ! Les deux religions se mêlent et s'enlacent en tous lieux. Des lumières percent par endroit découvrant un décor tantôt d'esprit mauresque et musulman, tantôt épris d'un christianisme triomphant ! Le Mirhab est une pure merveille et les salles de prières accolées les unes aux autres par la succession des sultans semble ne jamais se terminer ! Au centre de l'édifice, une immense cathédrale de pierre blanche vient apporter l'empreinte d'une reconquista achevée. Cette cathédrale possèdes orgues stupéfiantes ! Toutefois, il est difficile d'adhérer. D'ailleurs sa construction avait fait polémique: "En 1523, contre l'avis de la population, on construit en plein centre de l'ancienne mosquée une cathédrale. Le conseil municipal a même menacé de mort les architectes et les ouvriers qui appliquaient l'ordre impérial de construire une cathédrale dans ce monument exceptionnel. On a dû faire appel à l'arbitrage de Charles Quint pour continuer les travaux. Il a donné l'ordre de les continuer. Mais lorsqu'il arriva à Cordoue, Charles Quint fut consterné : " Si j'avais su ce qu'il y avait ici, je n'aurais jamais osé toucher à l'ancien édifice. Vous avez détruit quelque chose d'unique au monde, et avez construit ce que l'on voit partout".

La cathédrale-Mosquée de CordoueLa cathédrale-Mosquée de CordouePhoto de la visite de la majestueuse Cathédrale-Mosquée de Cordoue

Au sortir de cette visite émouvante, nous sommes allés vers les immenses jardins et les salles de l'Alcazar de Cordoue. C'est une splendide forteresse au bord du fleuve et dont les jardins sont agencés avec goût et soin ... Hélas, grande déconvenue ! Le jardin ferme à 16h30 le samedi ! Un gardien plein d'un zèle hallucinant manie le sifflet comme "Pinot, simple flic" ! Une sorte d'artisan de l'autoritarisme primaire ... Un champion du monde du petit pouvoir des petits chefs. Sa façon de faire manque de mettre en colère plusieurs touristes présents dont votre humble serviteur ! Nous repartons en ville en longeant la citadelle dans une atmosphère ensoleillée. Plusieurs statues croisées rendent hommage aux nombreux intellectuels arabes dont les compétences ont traversé l'histoire ! La plus ancienne synagogue de l'Espagne offre un spectacle épuré à quelques pas de la fastueuse Mosquée. Non loin la chapelle de San Bartolomé est une pure merveille. Nous arrêtons de marcher quelques instants pour visiter un Musée de l'inquisition qui vient compléter l'exposition que nous avions vue à Grenade. Là encore, quelques "belles" inventions au service de la torture, de la mutilation, de l'ablation, de la décapitation, et de toutes ces trouvailles ingénieuses de Torquemada et ses petits copains ! A la nuit tombée, nous profitons d'une belle ambiance festive pour nous installer à la terrasse d'un restaurant de la plaza del Potro et nous immerger dans une très authentique ambiance andalouse ! Nous terminons par une ronde nocturne autour de la Cathérale-Mosquée et sur le Pont Romain.

La cathédrale-Mosquée de CordoueLa cathédrale-Mosquée de CordouePhoto de la visite de la majestueuse Cathédrale-Mosquée de Cordoue

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE

La journée qui suit est consacrée aux Patios et à la découverte de plusieurs monuments religieux moins courus de Cordoue. Sous un ciel bleu magnifique, nous prenons les tickets magiques qui font s'ouvrir les maisons des particuliers dont la patios splendides ont été aménagés avec patience et méticulosité. Cette visite parfumée est vraiment un pur bonheur ! Les patios de Cordoue font partie du Patrimoine immatériel de l'Humanité selon la classification de l'UNESCO. C'est largement mérité ... Et nettement préférable à la Corrida ... !
Nous avons déambulé après ces visites ... En premier, nous sommes passées sur l'autre rive du Guadalquivir pour voir la ville sous un autre angle. Puis, nous sommes revenus dans le Centre Historique, et traversé la superbe Place de la Corredera, avant de visiter plusieurs églises alors que la nuit commençait à tomber. Sur la Plaza de Capucinos nous avons été impressionnés par un calvaire aux lanternons très impressionnants. Autour, un groupe d'enfants et leurs parents préparaient halloween. Le soir nous avons dîné dans un sympathique restaurant proche de notre appartement. Le serveur fort sympathique a fait de réels efforts en français !

Patios et rues de CordouePatios et rues de CordoueAu fil de la randonnée dans Cordoue, découverte des patios et des ruelles, des statues, des façades et des places. Une ville enchanteresse.
Cordoue, Espagne, Andalousie

Le lendemain matin, nous sommes retournés en taxi vers notre parking. La route nous conduisait désormais vers Osuna, étape à notre visite de Ronda ...

LIEN VERS LA GALERIE DE CORDOUE


Commentaires

Aucun commentaire publié.
Chargement...
S'abonner
RSS
Archiver
Janvier Février Mars Avril Mai (3) Juin Juillet Août Septembre Octobre (4) Novembre (6) Décembre (1)
Janvier (4) Février (4) Mars Avril Mai Juin (1) Juillet Août (1) Septembre Octobre Novembre (1) Décembre
Janvier Février (1) Mars Avril Mai Juin Juillet Août (1) Septembre Octobre Novembre Décembre
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre (2) Décembre (2)
Janvier (2) Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre