Entre Grenade et Cordoue, une halte de quelques heures et d'une nuit sur les deux sites d'Alcala-la-Real et de Baena.
Alcala-la-Real est dominée par la Forteresse de la Mota. Véritable joyau militaire Nasride, la forteresse vaut vraiment la visite. Sa restauration est remarquable.
La ville de Baena, capitale de l'olivier, est d'un intérêt plus secondaire bien qu'il y ait là aussi quelques vestiges mauresques à voir.
Forteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-RealForteresse de La Mota à Alcala-La-Real